© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

lundi 21 mars 2016

Clap de fin pour Mamie Loto...

Une tête d'affiche comme Josiane Balasko, un réalisateur reconnu comme Patrice Leconte avec de grands succès et une pluie de récompenses, un sujet fort issu de l'actualité comme la triste histoire de Mamie Loto qui a défrayé la chronique avec des répercussions en France... tout cela aurait pu faire un bon film, une tragédie sociale, un drame de la France d'aujourd'hui, une triste réalité, un révélateur de la déliquescence de nos sociétés contemporaines comme l'a été il y a peu le film "La Loi du Marché" de Stéphane Brizé. Mais voila, aujourd'hui, en France, même avec Josiane Balasko, même avec Patrice Leconte, l'Art cinématographique, c'est aussi une affaire de gros sous et de cagnotte. Pour les décideurs, les grands producteurs, les requins en col blanc, Balasko en tête d’affiche, ce ne peut être qu'une comédie. En plus dans le Nord, pensez donc : Balasko chez les ch'tis, poilade assurée... Difficile à transformer cette triste histoire de Mamie Loto en comédie quand on connait le sort tragique de Yvette Bert, la véritable Mamie Loto... Alors le film est placé en "stand bye", le temps de trouver de nouvelles sources de financement, le temps de rechercher les fonds pour lancer la production de ce film qui, pourtant, avait commencé à faire parler de lui puisque des centaines de personnes avaient passé des sélections pour devenir figurants ! C'est hélas aussi la triste réalité du cinéma d'aujourd'hui en France. Le budget, le financement qui peut faire capoter un projet malgré la présence d'un réalisateur ayant une belle expérience derrière lui et une actrice qui n'a plus rien à prouver ! 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire