© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

lundi 23 novembre 2015

Valérie Bonneton, le sourire de la région !


Valérie Bonneton, actrice connue et reconnue dans ses rôles à la télévision (l'excellente série de France 2 : "Fais pas ci fais pas ça") et au cinéma dans de nombreux rôles. Présente à Aniche à l'occasion de l'anniversaire de l'Idéal Cinéma Jacques Tati, déjà évoqué sur ce blog, l'actrice a été copieusement félicitée pendant son court séjour anichois. Elle est également venue avec son nouveau film, présenté en avant-première : Le Grand Partage, à l'affiche fin décembre 2015. Actrice populaire, toujours heureuse de se prêter au jeu des autographes et des selfies, l'actrice a également dédicacé l'ouvrage consacré aux 110 ans de l'Idéal Ciné dont elle signe la préface !

Sa fiche Wikipédia ainsi que sa filmographie : https://fr.wikipedia.org/wiki/Val%C3%A9rie_Bonneton

Voici l'article que l'édition locale de la Voix du Nord, édition Douai a consacré àla venur de l'actrice ce samedi 21 novembre, à l occasion de l'anniversaire due l'Idéal Cinéma Jcques Tati,un article signé Jean-Luc Rochat

" On la connaît tous mais sait-on qu’elle a passé son enfance et sa jeunesse à Aniche (Douaisis) ? Valérie Bonneton était ce samedi dans cette commune, pour le 110e anniversaire de l’Idéal Cinéma où elle a séduit tout le monde par sa gentillesse et sa simplicité. S’il existait un Oscar dans cette catégorie, il lui serait décerné par décision unanime du jury.
Dans une salle des mariages pleine, Aniche a rendu ce samedi un hommage à celle qui a passé son enfance et sa jeunesse ici avant de devenir célèbre. On veut parler de Valérie Bonneton, invitée à l’occasion du 110e anniversaire de l’Idéal Cinéma.
Valérie Bonneton, on l’avait déjà rencontrée il y a plus de quinze ans, en juillet 1998, toujours à l’Idéal Cinéma, venue à l’occasion de la sortie d’un bon film accueilli comme tel, Jeanne et le Garçon formidable, d’Olivier Ducastel et de Jacques Martineau. La jeune actrice d’alors y tenait le principal second rôle féminin, derrière Virginie Ledoyen qui formait, avec Matthieu Demy, le couple vedette du film. Il faut bien le reconnaître : sans faire de bruit, avec une carrière qui mixe théâtre et cinéma, Valérie Bonneton les a largement dépassés en termes de notoriété, sans jamais tomber dans la facilité, pour devenir une des actrices françaises les plus connues.
Partie simple Anichoise à Paris pour suivre les cours du cours Florent puis ceux du Conservatoire national supérieur d’art dramatique, dont elle a franchi la terrible sélection, elle est revenue dans la ville de son enfance (où elle ne vient plus guère) en… femme toute simple venue avec sa fille. La célébrité change beaucoup de gens à leur insu, mais en tout cas pas elle. Abordable, accessible, mettant à l’aise, gentille, naturelle… On pourrait aligner tous les adjectifs de ce genre que contient le dictionnaire pour la décrire. En y ajoutant le mot de magicienne car cette attitude a vite jeté un charme et a transformé cet instant en vrai moment de retrouvailles affectueuses avec le public. Cette qualité, comme elle l’a indiqué, c’est le Nord qui lui a naturellement donné. « Je suis partie vivre avec mes parents à Rouen (après Aniche mais avant Paris). Là-bas je disais bonjour à tout le monde, comme on le fait ici. Mais on me prenait pour une folle car justement là-bas cela ne se fait pas. » Une qualité qui l’a aidée à devenir une grande actrice populaire, comme elle le reconnaît volontiers : « Si aujourd’hui j’ai pu faire ce métier c’est grâce à ce que je suis, à mes racines. »
Marc Hemez, le maire, l’a félicitée pour sa réussite et lui a remis la médaille de citoyen d’honneur de la ville.
Avant, Valérie Bonneton, émue, aura bien embrassé ses deux tantes, discuté avec toutes celles et ceux venus lui rappeler des souvenirs communs (anciens amis de jeunesse, ancienne institutrice, professeur, voisin…). Puis ont suivi, après la remise de médaille, les innombrables sollicitations pour être prise en photo avec elle. Valérie Bonneton n’en a refusé aucune. La célébrité ne lui est pas montée à la tête. Aniche et le Nord ne trouveront jamais une meilleure ambassadrice.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire