© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

dimanche 8 novembre 2015

Un article de La Voix du Nord sur les cinémas à Hesdin

Ce dimanche 7 novembre, la Voix du Nord, édition Montreuil/Mer publie un article d'histoire locale sur les cinémas de Hesdin. Un article de Philippe Lambert qui a eu la gentillesse de me téléphoner il y a peu pour avoir d'autres documents et informations sur ces salles hesdinoises. Qu'il soit soit vivement remercié de son geste et de son attention avec la dernière phrase de son article. Encore merci à lui. 
Voici le texte de son article : 
Il fut un temps, inimaginable, où Hesdin possédait non pas un mais deux cinémas. Depuis 25 ans, la ville en est privée. Retour sur ces grandes heures.

28 août 1988 : le Familia ferme ses portes. Il finit comme l’avait prophétiquement chanté Eddy Mitchell dans « La Dernière Séance », en supermarché. Pendant un demi-siècle, ce joli cinéma avec sa façade art déco en faïence de Desvres - il est établi dans une ancienne faïencerie - aura animé les soirées de la ville. Propriété d’un certain M. Duvauchelle avant-guerre, il est repris à la Libération par une famille originaire d’Albert, les Durot. Ils tiendront la salle jusqu’à sa fermeture, avec l’aide indéfectible d’un grand nom d’Hesdin, les Bayard. Durant 38 ans, Gilbert y projette près de 4000 films, sans jamais pour autant en être officiellement le projectionniste, Ginette est ouvreuse, Hervé, le fiston, donne un coup de main. Une autre époque.
Le Familia n’était pas un boui-boui. A l’origine, 700 spectateurs peuvent y prendre place et le spectacle est de qualité. Que ce soit pour le Cinémacope ou le procédé Surround, Le Familia sera toujours parmi les premiers. On se souvient des spectacles de catch, des matches de boxe mais aussi des films X dont c’est l’âge d’or dans les années 70, et pour lesquels on venait de loin. Tué comme beaucoup d’autres par la cassette vidéo, le Familia ne résiste pas aux années 80 et Gérard Durot se résoud à mettre la clé sous la porte tandis que la municipalité n’apporte pas de soutien. « Hesdin privé de 7e art, c’est bien triste » : ainsi l’écrivait La Voix du Nord le 7 septembre 1988. On ne saurait dire mieux en 2015.
Electra-Ciné, voilà qui fleure bon le film de science-fiction des années 50. C’était le nom de l’autre cinéma d’Hesdin, situé impasse du Moulin. Un endroit pittoresque : contigu à l’usine électrique (l’actuelle résidence du Moulin), le bâtiment composé au rez-de-chaussée d’un dancing et à l’étage de la salle de projection, est situé au-dessus de la Canche ! Aux problèmes d’humidité s’ajoutent les risques d’incendie liés à l’omniprésence du bois et la faculté des spectateurs à enfumer l’endroit. L’Electra-Ciné ferme dans les années 50. De deux cinémas, Hesdin sera passé à un puis zéro. Peut-on rêver à nouveau ? La piscine s’est bien fait attendre 16 ans. Il ne faut jamais désespérer à Hesdin.
Sources : http://cinemasdunord.blogspot.com, un fabuleux blog tenu par Olivier Joos, professeur d’histoire-géographie à Fauquembergues

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire