© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

samedi 31 octobre 2015

"Bruitte et Delemar, les champions de la réclame..."

"Avec Bruitte et Delemar, c'est de l'or en barre"... Quand on parle aux anciens exploitants de cinéma de leurs relations avec les maisons de location de films et situés à Lille, un nom revient dans les conversations : Bruitte et Delemar. Et avec cette société, c'est également un pan de leur propre histoire qui revient dans leur mémoire : les relations avec les agents lillois des maisons de location lors des retours et prises de bobines chaque vendredi, les allers et retour vers la capitale des Flandres quand, à l'époque,il n'y avait pas pléthore de routes comme aujourd'hui. Ce qui revient surtout lorsqu'on évoque cette société Bruitte et Delemar, c'est la force de leur slogans et annonces toujours dithyrambiques en tout genre. Bruitte et Delemar savait ancrer leur nom dans l'imaginaire de la profession d'exploitants. Ils ont également souvent placés leurs réclames dans les revues professionnelles dont vous trouverez un petit florilège ci dessous trouvés dans les revues de l'époque, avec en prime quelques pages d'un agenda de l'année 1952 offert aux exploitants... Enfin, mentionnons également que cette société s'est aussi lancée dans la production d'oeuvre 100% régionales avec deux productions pour l'artiste Simons, à la fois acteur et réalisateur et qui ont déjà été évoquées sur ce blog : Le Fraudeur et le Mystère du 421. Deux films, les deux seuls de Simons... et les deux œuvres uniques de Bruitte et Delemar en tant que producteur. L'histoire de cette société reste à faire. Si un descendant de cette société me lit, si des anciens exploitants ont des anecdotes, des anciens employés de cette société me lisent, je suis tout ouïe pour écouter et retranscrire cette histoire de Bruitte et Delemar qui mérite d'être sauvegardé !  










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire