© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

vendredi 5 juin 2015

De très beaux documents sur le cinéma de Trelon !!


Voici une très très belle photo du personnel du cinéma de Trélon, le Caméo, auparavant, le Trélonia ! cette photo et les renseignements ci-dessous sont issus du blog http://chris59132.canalblog.com/  et tenu par Chrisnord. Un grand merci à lui s'il me lit pour cette trouvaille mis à disposition aux internautes et que je relaie ici sur ce blog consacré aux salles de cinéma de la région. 

Voici ce que Chrsinord raconte concernant ce cinéma : 

Jusqu'en 1990 Hervé Février fut le dernier exploitant d'une salle de cinéma à Trélon qui s'appelait le Caméo. C'est grâce à lui que je peux vous proposer aujourd'hui deux cartes-photo exceptionnelles. Celles-ci nous confirment l’existence ancienne de ce cinéma qui portait alors le nom de «Trélonia» comme l'indique l'affiche située derrière les personnages. Toujours grâce à cette affiche j'ai pu retrouver l'année précise de ces cartes-photo grâce au titre du  film qui est à l'affiche : «Pour l'honneur de sa race (1919) ». Ce fut ensuite un jeu d'enfant pour retrouver la date de projection après avoir consulté les calendriers des années qui suivaient , sachant que le film était projeté un mardi 13 juin. Pas de doute possible, cette prise de vue date de 1922.


Parmi  les 6 personnes qui constituent sans doute l'équipe de ce cinéma, Hervé Février m'a indiqué que sa Grand-mère (debout à droite) fait partie des personnages présents. On peut également découvrir le projectionniste qui tient une bobine de film. Au centre une autre femme. (Assis à gauche) on reconnaît le violoniste chargé de donner une animation sonore à ce film muet. A ses côtés on peut penser qu'il s'agit du jeune et très élégant exploitant en compagnie de sa charmante épouse. 



Cette salle de trelon a déjà été évoqué sur ce blog : http://cinemasdunord.blogspot.fr/search/label/Trelon

Mais le blog de Chrisnord donne aussi de nouvelles photos de cette salle. Les voici accompagnées du texte de Chrisnord. Bravo à lui pour montrer les vestiges de ce qu'il reste de l'exploitation cinématographique de cette commune. 

Notre cher cinéma Caméo, abandonné depuis 20 ans était certes voué à terme à la démolition, mais encore debout il était en sursis. Hélas il n'a pas résisté à l'usure du temps et cet hiver lui a été fatal. Il va donc disparaître totalement. Les Trélonnais resteront longtemps nostalgiques de cette salle qui fut témoin de leurs émotions, fous rires et parfois larmes mais aussi de leurs premiers élans amoureux. J'ai pris ces photos aujourd'hui par devoir de mémoire, car bientôt il ne restera plus rien.
Cet ancien atelier de menuiserie a été transformé en salle de cinéma à l'époque des films muets dans les années vingt. On raconte que c'est Mademoiselle Edouardine Sauvage (elle tenait une mercerie à proximité) qui improvisait l'accompagnement des films au piano.




Une partie de la toiture s'est effondrée


Ci-dessus l'accueil tel qu'il était à l'arrêt de l'exploitation.  On peut voir le tarif affiché avec le prix des places à cette époque (en francs). C'est Henri Février qui reprit ce cinéma en 1946. Son fils Hervé  poursuivit cette activité de 1967 jusqu'en 1990, date d'arrêt définitive.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire