© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

mardi 7 janvier 2014

Du nouveau sur les cinémas de Roost-Warendin


Un lecteur de ce blog prénommé Gérard et résidant à Saint-Laurent du Var dans les Alpes-Maritimes, nous communique quelques précisions sur les cinémas de Roost-Warendin. Ce lecteur reprend les quelques informations déjà publiées sur ce blog et apporte des précisions... Voici ce qu'il dit : 
" Concernant les photos des salles de cinéma de Roost-Warendin, je vous confirme que celle du Cinéma des Familles est bien celle là. L'autre, celle d'une salle plus moderne, est celle du cinéma Eden dirigé par Mr Martinache. Celui-ci était situé rue Anatole France, situé à 50 mètres plus loin du Cinéma des Familles mais de l'autre coté de la chaussée. Concernant le Cinéac, celui-ci devait être situé au n° 3 rue Emile Zola. Celui-là, je ne l'ai pas trop connu. J'ai vécu juste en face de cette salle, de ma naissance jusqu'à mon départ à l'armée et mes parents me parlaient qu'ils allaient voir des films. J'ai un vague souvenir quand même d'avoir été à une projection avec l'école, mais il devait déjà avoir arrêté tout commerce de cinéma, malgré qu'il restait encore les rangées de sièges qui ont été démontées pour faire une salle de danse, car en façade, c'était un bar café PMU, et cette grande salle servait aussi par la suite pour les concours colombophiles toutes les semaines car c'était le siège colombophile.

Pour l'Eden et le Cinéma des Familles, ceux là je les ai bien connus. L'Eden, cinéma moderne avec une grande salle neuve, en ce temps-là mais qui n'avait pas beaucoup de spectateurs car il passait toujours des films genre péplum avec Hercule, Maciste et à l'entracte la musique des Shadows. Pour le Cinéma des Familles, surnommé "chez ma tante", c'était ambiance plus jeune malgré que la salle était très vieille avec son balcon et les films étaient toujours au goût du jour.
Une petite anecdote : Pendant des années, les gars du village partis au service militaire envoyaient un petit courrier à la patronne d'un certain âge, autoritaire pour le plaisir, mais très gentille. Celle-ci, très reconnaissante, n'hésitait pas à arrêter la représentation et après avoir réclamer le silence complet, nous faisait la lecture du courrier et n'hésitait pas à solliciter l'assemblée afin de leur composer un colis. C'était vraiment familial !
  


Sur la photo ci-dessus : 
             A     Cinéma des Familles    j'en suis sûr
             B     l'Eden                              toujours sûr
             C     Le Cinéac                       je pense 

Un grand merci à Gérard pour ce témoignage qui montre que chacun à un mot à dire, une anecdote à raconter sur le cinéma, et montre ainsi le lien entre les habitants d'une ville, d'un village, d'un quartier avec la salle de cinéma...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire