© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

vendredi 1 novembre 2013

Du nouveau sur la façade de l'Apollo de Lens

Différentes éditions de la Voix du Nord parus récemment nous parlent d'un beau serpent de mer : la façade de l'Apollo de Lens. 
Rappelons les grands lignes de ce feuilleton à rebondissements pour ceux qui ont oublié les épisodes précédents...
Avec l'arrivée du Louvre à Lens, la municipalité réfléchit (trop ?) à l'arrivée des voyageurs en gare de Lens. Que découvrent-ils une fois franchi le seuil de la gare ? La façade de l'ancien cinéma Apollo, fermé depuis 2000 ! Outrage pour les neuneuils des japonais en visite vers le nouveau pôle culturel nordiste ? Ne faisant ni une, ni deux, l'ancien maire, Guy Decourt, décide de raser entièrement le bâtiment, oubliant au passage que ce dernier a abrité l'un des plus grands cinémas de France ! C'est aussi là où se sont rencontrés des centaines de lensois, là où des couples se sont crées, etc... Mais du passé, comme des mines, rasons tout... C'était sans compter sur les Bâtiments de France qui décide de classer la façade, et la façade seule, comme une oeuvre architecturale de l'Art Nouveau ! Rage de l'ancien maire lensois qui ne comprend pas, soulagement de nombreux lensois qui n'ont pas envie de voir une partie de leur patrimoine passée au bulldozers ! L'intégralité du bâtiment est tout de même rasé (adieu la superbe fontaine d'une loge de l'intérieur (heureusement la photo a été prise !!)) et il ne reste à l’œil que la carcasse de la façade ! Mais que faire maintenant de cet immense emplacement en plein cœur de la ville tout en sachant que le projet à venir doit également intégrer la façade sauvegardée ?? Cogitation...

Et c'est ainsi que commence la suite de ce feuilleton à rebondissements, aujourd'hui pris en charge par le nouveau maire de Lens : Sylvain Robert. Récemment, le promoteur du site, Nacarat, a dévoilé au conseil municipal ainsi qu'à la presse le projet retenu (voir dessin ci-dessous). Au menu, hôtel trois étoiles, logement en accession à la propriété, logement social, en tout 64 logements... Le but louable est la mixité sociale et de fonctionnement : différents types d'habitat et de nombreuses fonctions pour le vaste édifice à venir... qui sera en fait un vaste ensemble avec la façade de l'Apollo comme témoignage du passé... Lors de la présentation aux élu de ce projet, l'ancien édile Guy Delcourt est revenu sur le tacle des Bâtiments de France. Je cîte : "A cause d'un caprice, nous avons dût faire face à un surcoût. Nous avons dû garder des angles de béton et des fenêtres dans un projet moderne. Je rappelle que la ville a été détruite par les guerres. Nous n'avons pas de patrimoine historique ici, juste de l'ancien." Une fois de plus, Guy Delcourt oublie que de l'historique, ce n'est pas que du bâtiment, c'est aussi de l'immatériel, du vécu, des souvenirs que des lensois et des non-lensois ont avec l'emblème de l'Apollo. Certes, la façade ne paie pas de mine, mais à travers cette façade, c'est toute l'histoire de nombreux lensois qui remontent à la surface. Gommez cela, c'est nié l'impact qu'a eu le cinéma sur l'histoire de nombreux couples qui se sont formés sur les sièges de l'Apollo, c'est oublié les rêves qu'a véhiculé ce cinéma, c'est oublié les artistes qui se sont produits sur la scène de l'Apollo. Certes, Lens n'a pas de monument, mais est-ce une raison pour effacer irrémédiablement ce qui existe ? Non, et les Bâtiments de France l'ont compris... Guy Delcourt, non... Et le projet présenté, s'ils se concrétisent, montre bien la volonté de préserver une trace, jouer avec l'ancien, le sublimer, jouer avec les angles, l'ancien et le moderne. Jongler avec la façade de l'Apollo, s'y poser sans le toucher, tel est le parti pris... Trois bâtiments à l'arrière, un hôtel "au-dessus" de l'Apollo, le site est valorisé sans le dénaturer. Et vous, qu'en pensez-vous ? 

En attendant les premiers coups de pioche, la façade de l'Apollo est toujours recouverte avec une nouvelle bâche posée fin octobre. Le but est d'attendre le démarrage du renouvellement complet du quartier des gares (quartier et place de la gare qui a été rénové il y a peu d'ailleurs !!). Logements, bureaux, cellules commerciales... du classique pour accompagner le visiteur jusqu'au Louvre ! Première livraison des bâtiments en 2015...

Histoire à suivre ? vivement la saison 3 ! 

Pour le lecteur assidu à ce sujet mais qui en a oublié les précédents épisodes, voici le lien : http://cinemasdunord.blogspot.fr/2009/12/la-facade-de-lapollo-de-lens.html





La façade actuellement, recouverte d'une bâche et une flèche hideuse indiquant au visiteur le chemin vers le Louvre... Passant, passe ton chemin et concentre toi vers les œuvres du Louvre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire