© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

vendredi 5 juillet 2013

"Les Reines du ring" : Un Full Monty sauce nordiste ?

les Reines du Ring, déjà mentionné pour son tournage dans notre région en 2012 vient de sortir sur nos écrans. Hélas, pas encore vu, cela ne saurait tarder...

Entrainement sur la plage...
Qui oserait dire que nos plages sont moches ? 

Que nous évoque la promotion du film et les premières images mis à disposition ? Que ce soit la bande annonce officielle ou les petites "pastilles" vidéo dont vous vous trouverez deux exemples ci-dessous... on ne peut être que toucher par la mise en scène du paysage du Nord, la beauté de certaines vues, notamment celles que j'ai choisi pour illustrer cet article et qui résument bien nos paysages : la vue sur les toits depuis le supermarché où travaillent les caissières, et l'entrainement sur les plages du Nord. On perçoit la grandeur et l'âme à travers les façades de briques rouges et les tuiles de nos maisons et on se laisse emporter par la rectitude de nos plages... mais sous la pluie, forcément, c'est le Nord. On évitera donc pas certains clichés qui ont la vie dure, mais cela fait parti du jeu, surtout pour une comédie ! 
En véritable ch'ti, le réalisateur Jean-Marc Rudnicki  a su capter une certaine ambiance. On l'a dit, les paysages sont magnifier. On passe de la poésie de Roubaix aux belles plages du Nord. Mais cependant, on est parfois proche des clichés : l'accent exagéré et à couper au couteau de Corinne Masiero, la locale de l'équipe car natif de Roubaix. Certes, on lui a certainement demandé de pousser ses intonations chtis au maximum. Le contexte également est propre au cinéma "du nord" : une certaine misère sociale avec des caissières sorties tout droit d'un discount... Puisque c'est un film sur le Nord, ce sera lié au monde du travail,  à la monotonie des tâches répétitrices et quotidiennes propres aux nouvelles forçats du travail, à savoir les caissières (pensez aux derniers films ayant eu une caissière comme vedette, si, si, ) à la destruction des liens familiaux et la rédemption qui passera cette fois par le catch. Le hic, à la lecture du pitch du film, des premiers commentaires et de la bande annonce, c'est l'effet Full Monty. Souvenez-vous de cet immense succès du cinéma anglais : pour récupérer son fils, un ancien ouvrier métallo et ses copains chomeurs montent un spectacle de nudisme quasi intégrale, surfant sur la mode des Chippendales. Et le soucis du film est peut-être là : remplacez les Chippendales par le phénomène catch (pas de chance pour le réalisateur, mais le catch commence déjà à passer de mode chez nos ados), remplacez les ex-ouvriers métallo par nos nouvelles prolétaires, les caissières, et retirez le panneau Sheffield par celui de Roubaix et vous obtiendrez notre film. Forcément, sans même l'avoir vu, on peut imaginer la scène où Marilou Berry essaie de convaincre ses amis, sans même l'avoir vu, on imagine les scènes d'entrainement, de doute, peut-être une scène où une des héroïnes renonce... mais finalement, elle revient pour le combat final qui verra notre petit groupe l'emporter haut la main et la maman récupérera son rejeton... un peu comme dans The Full Monty où dans ce type de film...
Mais ne boudons pas notre plaisir ! Et rien pour les paysages et la bonne volonté des actrices se donnant à fond dans leur rôle, souhaitons bonne chance aux "Reines du ring"... Et promis, j'en reparlerais après l'avoir vu, même si ce type de travail est intéressant : comment un film est ressenti, ce que montre les premières images, comment s'effectue la campagne promotionnelle pour lancer ce type de film, etc... 

video


video


video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire