© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

vendredi 15 mars 2013

L'idéal Ciné Parlant de Audruicq




Voici un très beau programme du cinéma Idéal de Audruicq. Nous sommes le dimanche 18 décembre 1932. Le cinéma présente le film "Le Roi des resquilleurs" de Pierre Colombier, sorti en 1930 avec dans le rôle principal Georges Milton dans le rôle qui l'a rendu célèbre, celui de Bouboule mentionné abondamment par ce programme. Ce dernier nous offre même les paroles de la chanson très connue qui se trouve dans ce film "C'est pour mon papa", afin, peut-être que les spectateurs puissent entonner dans la salle cette chansonnette. Le programme nous annonce également le film suivant : "Maison de danse" avec Charles Vanel et Gaby Morlay, sorti lui en 1931. Révolutionnaire, le programme insite sur l'arrivée du parlant, arrivée pour l'instant à une date inconnue à Audruicq, mais les recherches continuent... Le nom du cinéma est l'Idéal Ciné Parlant, le programme développe l'aspect parlant avec les textes des chansons du film.. et l'oeil avisé notera, inscrit en tout petit que "le silence doit être absolue". On passe d'un cinéma "parlant" dans la salle à un cinéma parlant sur l'écran, le silence devenant la règle pour les spectateurs...
Le cinéma est dirigé par un certain A. Hermelé et était situé rue du calaisis dans le centre d'Audruicq. Mais il est bien difficile de savoir si le bâtiment existe toujours... à moins qu'un lecteur de cette commune nous contacte !
Dans ma liste des cinémas des années 50, ce cinéma d'Audruicq n'existe plus et la ville ne possède d'ailleurs aucune salle à cette époque...

Ce très beau document provient de la collection de Philippe Brunot et il provient de ce site : http://home.nordnet.fr/~gbally/pages_themes/audruicq_fetes.htm


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire