© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

samedi 16 février 2013

Un tournage à Saint-Omer et à Lille

La capitale audomaroise est actuellement en ébullition. Avant de rejoindre Lille, une équipe de tournage dirigée par Christian Vincent, le réalisateur de "La Discrète" ou, dernièrement du savoureux "Les Saveurs du Palais" filme Saint-Omer et ses environs immédiats pour un téléfilm pour France Télévisions. Au casting, nous retrouvons des habitués de la petite lucarne, comme Thierry Godard, l'un des héros de l'excellent "Village français" sur France 3. Pour faire couleur local, des figurants en grand nombre ont été castés


Voici deux articles parus dans l'Echo de la Lys, hebdomadaire d'informations sur le secteur de Saint-Omer et Aire-sur-la-Lys. Toutes les photos accompagnant ce message proviennent également de Fanny Joos-Deligne et ont été prises le samedi 9 février dans l'après-midi : 

Samedi 9 février ,16 h, je me lance dans les rues de Saint-Omer sur la trace du tournage du téléfilm diffusé prochainement sur France 3 : « Les Complices » et dont la capitale audomaroise et les environs servent de décors. Des petites affichettes jaunes sont collées sur les endroits stratégiques de la cité. Je suis le parcours. Je tourne à droite, à gauche comme dans un jeu de piste.... J’atteins bientôt mon but. Rue du Lycée : personne. Rue de l’Ecusserie : personne. Rue Gambetta : personne. C’est déjà fini ?? J’aperçois au loin des pancartes oranges ! Ah, cette fois, ça doit être là. Je m’approche, il est écrit « cantine » en direction du Lycée Jacques Durand. Zut, encore raté ! Les acteurs ont déjeunés dans les locaux mais ont déserté les lieux. Je ne me démonte pas je prends alors la direction de la grand place. Bingo ! Un attroupement près de la rue Louis Martel, pile poil entre le Bar « Le Dickens » et le « Queens ». Je tente de m'arrêter. Beaucoup de monde dans les rues pour la fête foraine qui commence aussi aujourd'hui... Je saute de la voiture et empoigne mon appareil photo. Je commence à mitrailler techniciens et figurants. « Madame, madame, pouvez-vous vous décaler sur la droite, vous êtes dans le champ de la caméra », me prévient une responsable du plateau. « Oups, pardon », je réponds d’un air confus. Au loin, je remarque un visage familier.  C’est Thierry Godard, comédien principal de cette adaptation de Georges Simenon. Il attend le clap de départ pour s’élancer et courir dans la petite rue. Il recommence une fois, deux fois, dix fois, échangeant son point de vue entre chaque prise avec le réalisateur le caméraman ou l’ingénieur du son ou avec les badauds curieux. A coté de moi, un homme regarde d’un œil attentif le déroulement de la scène. Il m’interpelle. « Vous travaillez pour un journal » ? « Heu, oui, pour l’Echo de La lys », je lui rétorque. Et là, le spectateur, me raconte qu’il suit l’équipe depuis 7 h. « Ce matin, tout le monde était rue du Lycée devant la chapelle des Jésuites. Il y avait une centaine de figurants. Ils filmaient une chapelle ardente ». J’éclaire un peu sa lanterne et lui explique alors un peu l’histoire : «Thierry Godard jouera le rôle de Marc Billard, un chef d’entreprise qui fricote souvent avec son assistante. Et un jour sur la route, de retour d’une escapade, Marc ne voit pas arriver un car lancé à toute vitesse qui, pour éviter de percuter son véhicule, fait une embardée et se renverse. Un paysan sur son tracteur, témoin de l'accident, l'a peut être reconnu. Pourtant, le couple poursuit son chemin sans échanger un mot. De retour en ville, ils apprennent que le bus était rempli d’enfants. Nombre d’entre eux auraient perdu la vie. On parle aussi d’une voiture qui serait à l’origine de  l’accident. Il doit alors continuer à vivre, sans rien dire et surtout, sans éveiller aucun soupçon ». Roger me remercie de ces quelques détails. Je le salue et prend congé de ce pur moment de détente et de découverte. Le tournage se poursuivra sans moi au château de Tilques, à Tournehem, à Guémy et à Louches pendant toute la semaine. Ensuite, la troupe prendra ses marques sur Lille et environs jusqu’au 28 février.       

Voici l'article consacré au casting organisé quelques semaines avant ce tournage, article toujours signé Fanny Joos-Deligne : 

Envie de crever l’écran, de brûler les planches ou de passer dans la petite lucarne ? Votre rêve deviendra bientôt réalité grâce au casting organisé à Saint-Omer, en cette fin de semaine. C ‘est en toute intimité que le responsable du recrutement, Bruno  Le Guern, se propose de vous recevoir et de filmer l’entretien : «Je veux mettre les gens à l’aise. C’est moins  formel, moins intimidant  sans assistant. C’est plus décontracté de procéder de cette manière. Nous cherchons des figurants  représentatifs de la population pour le téléfilm « Les complices » une adaptation d’un roman de Georges Simenon  et réalisé par Christian Vincent (« La discrète » avec  l’exubérant Fabrice Lucchini ou dernièrement «  Les saveurs du palais » avec la délicieuse  Catherine Frot …). S’ils ne sont pas recrutés pour cet évènement, nous gardons leurs coordonnées pour une éventuelle autre prestation. Une vingtaine de personnes s’est déjà portée volontaire. Je pense même prendre mon vélo et partir au hasard des rues de la capitale audomaroise pour un casting sauvage dans les lieux publics. Cela serait sans doute plus spontané ». Pour l’heure, le chargé de recrutement n’a en sa possession que très peu d’information sur ce futur évènement.  On peut d’ores et déjà dire que  le tournage aura lieu du 4 février au 5 mars d’abord sur Saint-Omer et dans un deuxième temps dans la région lilloise. A  l’affiche de ce téléfilm, nous retrouverons des acteurs de télévision, de cinéma  et de théâtre dont les noms ne vous évoquent peut-être rien mais dont les visages sont familiers comme Thierry Godard (Engrenages, Un village français, Avocats et associés …), Marie Kremer (Profilage, Un village français), Nathalie Boutefeu (la Bicyclette bleue …), Jérôme Kircher (Un long dimanche de fiançailles, Clara Sheller…). Le recrutement pour ce téléfilm se fera de 10 h à 15 h du jeudi 17 au samedi 19 janvier inclus dans les locaux de la salle des associations, allée des glacis. Prendre rendez-vous par téléphone avec Bruno Le Guern : 06 98 59 34 64 ou par mail : bruno.leguern@gmail.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire