© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

jeudi 28 février 2013

Le mariage cinéma-ONL : une réussite !

Quelques instants avant le lancement du film...
Ce week-end, l'Orchestre National de Lille dans son nouvel écrin du Nouveau Siècle a présenté un concert exceptionnel : Matrix en live ! Une expérience unique en France ! Qu'on en juge : la projection d'un film parlant, récent, très connu, avec de multiples effets spéciaux révolutionnaires et un orchestre symphonique au grand complet jouant la partition du compositeur des premières images à la toute fin du générique. La salle était comble lors de ces trois séances le jeudi 21, vendredi 22 et dimanche 24 février pour ce moment magique et intemporel. Un évènement rare et étonnant et dont on attend la suite avec impatience ! 
Pourquoi le choix de Matrix ? Lors de sa sortie en 1999, ce film est une vraie révolution, un film pionnier de la cyberculture : c'est le premier film mêlant, avec intelligence et réflexion philosophique, le réel et le virtuel, ce qui est sensible de ce qui ne l'est pas, la puissance de l'informatique et d'internet confrontés à nos sens les plus simples, la vie rêvée face à la réalité. Bref, ce choix n'est pas anodin puisque c'est en assistant à la performance de l'ONL que nos sens sont également en totale déperdition : qu'est ce qui tient de la bande sonore du film à la musique originale ? Regarder les musiciens joués ou être perdu entre rêve et réalité avec le héros Néo joué par Keanu Reeves. Les frontières sont ainsi troublées et nos oreilles sont perdues face au déluge sonore et visuel, aux flots incessants de décibels en provenance des instruments. L'équilibre parfait entre univers sonore joué en live, les autres sons du film et les images étonnantes (pensez au révolutionnaire effet dit "temps de la balle") secoue le spectateur et le heurte dans sa façon de percevoir la réalité. La synchronisation est parfaite et l'illusion est étonnante, et ce, dès la première image du logo de la Warner Bros (à quand la musique jouée en live du générique très connu des publicités Jean Mineur ?).
La composition jouée en direct par l'Orchestre National de Lille sous la direction du chef Frank Strobel interpelle et montre à quel point la musique de films est indissolublement liée à l'oeuvre cinématographique. Elle est omniprésente alors que notre oreille s'était habituée à sa présence, ne la remarquant parfois même plus. Avec cette nouvelle expérience sonore, la musique de films reprend ses droits et toute sa place. De plus en plus, seul le générique de début, et parfois celui de fin, mais aussi quelques gimmicks sonores comme le thème de James Bond par exemple, retiennent notre attention, sans plus. Mais la performance à laquelle nous avons assisté montre que la musique de film est d'abord une oeuvre à part entière, au même titre que les compositions d'artistes travaillant uniquement pour des oeuvres musicales classiques. Mais la musique de films est aussi partie intégrante de l'oeuvre cinématographiques. Elle ne sert pas seulement à souligner certains effets visuels ou à faire monter l'angoisse ou à accompagner le rire, elle est tout simplement une des composantes de l'univers filmique que les grands réalisateurs ne négligent jamais. Par sa quasi omniprésence pendant les deux heures de Matrix, le score original de Don Davies est essentiel dans la compréhension de l'oeuvre des frères Wachowski. Cette musique originale dure 100 minutes, soit près de la quasi totalité du film de 2 h 15 ! Belle performance pour l'ensemble des musiciens de l'ONL !
Expérience unique pour les spectateurs venus pour ce concert, il semble que L'ONL souhaite développer ce type de représentation dans les mois à venir... Le chef d'orchestre Franck Strobel s'est affirmé comme une figure importante du monde de la musique de films. Arrangeur, interprète de nouvelles partitions, il a travaillé sur de nombreuses oeuvres qui témoignent d'une grande ouverture d'esprit. Outre Matrix, il a dirigé Métropolis, Le cuirassé Potemkine ou des classiques de Chaplin. Il est évident que nous le retrouverons prochainement dans un nouveau et beau projet... A suivre !

Lien Flickr de l'Orchestre National de lille. De très belles photos de cette séance exceptionnelle : 
http://www.flickr.com/photos/onlille/sets/72157632855585904/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire