© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

jeudi 22 novembre 2012

Des séries tournées dans la région !

Photo du tournage de Commissaire Magellan, photo de Nord-Eclair
Actuellement, deux séries qui font la joie des téléspectateurs de France Télévision sont tournées dans notre région : "commissaire Magellan" pour France 3 et "Les petits meurtres d'Agatha Christie" pour France 2.
Les deux séries sont soutenus financièrement par le CRRAV (Centre Régional de Ressources Audiovisuels), institution d'une grande importance et dont nous n'avons pour l'instant jamais parlé). Elles sont toujours en tournage, suivant les aléas des mois de production et il est toujours possible sur le site internet du CRRAV ( http://www.crrav.com/tournage_derniers.php ) de connaitre les films et séries en tournage dans la région.
"Commissaire Magellan", interprété par l'excellent Jacques Spiesser, est dans la pure tradition de la fiction policière "à la française" : enquête classique, vie familiale ordinaire du héros qui se veut ancré dans la normalité, avec des capacités de réflexion ordinaire, bref, à la fois un héros de son temps dans une France banale (la normalité affichée comme une règle de vie jusqu'au plus haut sommet de l'Etat, se reflétant dans les fictions françaises qui souhaitent à tout prix, contrairement à leurs pendants américains de montrer des super-héros prêts à dénouer une intrigue policière en 40 minutes avec des techniques de pointe), bref une fiction "à la papa" comme la production télévisuelle sait si bien les faire et qui draine un large public puisque la série compte déjà 9 épisodes et que les tournages continuent régulièrement.

Photo du tournage de la nouvelle équipe des "Petits meurtres
d'Agatha Christie", le long de la Deûle à Lille. Avec les voitures visibles
sur cette image, on voit qu'il s'agit de cette nouvelle saison.
Beaucoup plus connus, "les petits meurtres d'Agatha Christie" se décompose de deux volets, suite au départ des deux premiers héros : l'impassible commissaire Larosière (excellentissime Antoine Duléry, voyez son jeu et son talent lorsque son personnage se trouve en présence d'éléments féminins) et son adjoint Lampion (Marius Colucci, sous-utilisé dans la fiction pour le petit comme pour le grand écran et qui a un réel potentiel). Ces deux personnages aux rapports troubles naviguent dans des enquêtes policières qui se veulent être de libre adaptations de romans et nouvelles d'Agatha Christie. on est dans une production qui soigne les décors et les ambiances des années 30 avec un réalisme pointu (félicitations aux accessoiristes, décorateurs...). Souhaitant tourner la page, les deux comédiens ont choisi de quitter la série au bout de 11 épisodes, mais la production a décidé de lancer deux nouveaux enquêteurs, cette fois-ci un couple homme-femme avec un déplacement temporel judicieux dans les années 50 afin d'éviter les comparaisons et de repartir sur de nouvelles bases. Place donc dans les prochains mois sur France 2 au commissaire Laurence (Samuel Labarthe) secondé par la journaliste Alice Avril (Blandine Bellavoir)
Pour ces deux séries, les tournages se font dans de nombreux endroits de la région. Les lieux sont très rarement prononcés, on les devine parfois. On cherche surtout, dans les deux séries à montrer une vie et une ville provinciale avec ses charmes, son aspect "petit" ou "grand" bourgeois", des villes ordinaires, peu ou pas connotées. Les différences se font sur la temporalité puisque Commissaire Magellan se veut actuel, dans une France d'aujourd'hui alors que les deux séries des "Petits Meurtres" sont marqués dans le temps : les années d'entre deux guerres pour la première "saison" avec Duléry et Colucci et les années 50 avec le duo Labarthe et Bellavoir. Magellan présente un Nord-Pas-de-Calais de "villes de provinces". Aucun lieu n'est cité et les personnages vivent dans une ville imaginaire nommée Saignac, un mélange de Cassel, Lille, Valenciennes avec des lieux seulement identifiables par ceux qui connaissent bien ces secteurs. Pas d'images de terrils, de géants, de beffrois, de Cap Gris-Nez,... C'est un peu différent pour "Les petits meurtres" puisque les lieux sont clairement identifiés. Les héros donnent souvent les noms des localités, ou alors on les voit nettement mieux quand chez "commissaire Magellan". Ils n'hésitent pas non plus à se rendre sur la côte puisque, de mémoire, un épisode se déroule au bord de mer et on reconnait très bien la côte d'Opale. Par leur situation chronologique et sociale, seules les intrigues "bourgeoises" intéressent Lampion et Larosière. On voit dans de nombreux épisodes de belles et vastes demeures bourgeoises, des petits manoirs où vit une famille élargie : parents, grands-parents, cousins, et domestiques. Cela est lié à la trame laissée par Agatha Christie qui évoque rarement dans ces oeuvres des drames et meurtres chez les ouvriers, par exemple... La nouvelle saison actuellement en tournage et bientôt sur les petits écrans ne dérogera pas à la règle. Les lieux sont clairement identifiés. Dans un article récent, La Voix du Nord a même indiqué qu'on allait apercevoir la façade néo-gothique de son siège sur la Grand'Place de Lille dans un des épisodes et que les plaques d'immatriculation des voitures seront estampillées 59. Mais comme avec la saison "Lampion - Larosière", le nouveau duo évoluera très certainement dans un milieu social élevé, reprenant certainement des pistes et des enquêtes vues dans les trois films de Pascal Thomas avec Catherine Frot et André Dussolier dont cette nouvelle saison semble librement inspirée... Bref, dans les deux cas, la région est une agréable toile de fond, sans aucune connotation péjorative, pour des aventures policières de facture classique, au charme certain et qui a son public. Les villes du Nord, l'ambiance du Nord est parfois perceptible, mais elle n'est pas, et de loin, un des éléments moteurs de l'histoire qui pourrait très bien se dérouler au fin fond de la Lozère. C'est parce que le Nord-Pas-de-Calais est reconnu comme une terre de cinéma, avec d'excellents techniciens, avec une grande variété de paysages urbains et de très belles vues de campagnes, sans, non plus être très loin de prises de vues du bord de mer, que ces tournages se déroulent ici.
Article de Nord-Eclair sur le tournage d'unn épisode du Commissaire Magellan :
Un reportage vidéo sur le tournage des "Petits Meurtres" à Comines avec le duo Larosière et Lampion : http://www.youtube.com/watch?v=BhgNQhQMZUw

Photos du tournage des "Petits meurtres" à Lille : http://nord-pas-de-calais.france3.fr/info/les-petits-meurtres-d-agatha-christie-a-lille-76763755.html

Liste des épisodes des "Petits meurtres" avec le résume des épisodes et les lieux de tournage : http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Petits_Meurtres_d'Agatha_Christie

1 commentaire:

  1. je souhaite savoir dans quelle ville (très jolie) est tournée la série commissaire Magellan. Merci

    RépondreSupprimer