© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

dimanche 28 octobre 2012

Une petite fille du Nord... Brigitte Fossey

En 1952, une petite fille née à Tourcoing va illuminer le cinéma et son aura et son regard vont dépasser les frontières. Sa simplicité et son naturel vont émerveiller les spectateurs qui se déplacent en masse pour voir cette oeuvre de  René Clément qui raconte l'exode, encore très présent dans la mémoire des gens. La petite fille se nomme Brigitte Fossey. 
"Cinéaste cherche petite fille de neuf à douze ans" est une petite annonce parue dans le journal. C'est la tante de Brigitte qui la repère et qui persuade la maman d'inscrire la petite... Pour le choix du rôle de la petite Paulette - le rôle principal du film -, c'est à Nice (pourquoi à Nice, aucune idée...), dans une salle ou étaient réunies 150 petites filles que la femme de René Clément, Bella, influença fortement son mari pour engager une petite fille, Brigitte, alors âgée de 5 ans et demi. Le réalisateur était d'abord assez réticent  pour l'auditionner à cause de son très jeune âge pensant qu'elle ne pourrait pas suivre et tenir ce rôle, cherchant d'abord à engager une jeune fille d'environ 11 ans. Et finalement, le choix fut judicieux car il a été plus facile de tourner avec une petite fille spontanée et naturelle.
A noter que ce sont les propres parents de Brigitte qui jouent les parents mitraillés de cette terrible scène d'ouverture du film, ceci afin de montrer à la jeune Brigitte que tout ça.. ce n'est que du cinéma ! 
Le film marque son époque dans une France encore meurtrie par le drame de l'Exode. Et le succès (près de 5 millions de spectateurs dans l'hexagone) dépasse les frontières et Brigitte Fossey est même présentée à la Reine d'Angleterre ! Le film remporte le Lion d'Or au festival de Venise. La petit Brigitte est déjà une grande. Avant une installation définitive à Paris à partir de 1956 suite à la mutation professionnelle de son père qui est professeur d'anglais, Brigitte Fossey a suivi une scolarité dans un pensionnat dans un collège de Herne Bay en Angleterre. Dès lors, les parties de boule de neige à l'école Notre-Dame de Tourcoing, les visites à l'épicière de la rue de Chantilly, la vie dand le Nord.... sont terminées !
Avec des films marquants comme Les Valseuses ou La Boum mais aussi des rôles d'importance dans de grandes fresques pour la télévision comme Les Gens de Mogador ou Le Château des Oliviers, Brigitte Fossey est une des actrices préférés des français.
Toute la filmographie, mais aussi les téléfilms et les pièces jouées par Brigitte Fossey sont disponibles sur Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Brigitte_Fossey

Quelques informations et la photo de cet article tirées du hors série de La Voix du Nord, rétrospective du XXème siècle, paru en 2000.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire