© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

jeudi 26 janvier 2012

Le Casino de Carvin

Situé rue Francisco Ferrer, le Casino a été un des plus grands cinémas de Carvin. Il ouvre ses portes vers 1930 dans le quartier de l'Epinoy. Avec 1000 places, il se rapproche du géant Majestic de cette commune, situé davantage en centre-ville. Même si sa façade ne paie pas de mine, la salle possède de beaux fauteuils de bois et un balcon. Alors que son concurrent le plus proche, le Familia passait des films un peu plus pointus tels que Godart ou Truffaut, le Casino se réservait les grandes sorties, les films à grand sepctacle. Il semble que la direction de ce cinéma, Mr Baudoin dans les années 50, mettait chaque grand film en valeur avec, par exemple, une exposition de sarcophages lumineux lors de la sortie des Dix Commandements, des armes de gladiateurs lors de la projection de spartacus ou de nombreux drapeaux des souvenirs napoléoniens lors de Guerre et Paix. Sur 5 salles qu'a connu Carvin, le Casino est le dernier à avoir fermé ses portes. Avant une fermeture définitive en 1981, c'est le cinéma pronographique qui a permis au Casino de survivre. Il réalisait alors entre 500 et 600 entrées par semaine en moyenne. Nous évoquerons prochainement un peu plus longuement ce cinéma.
Un grand merci à Thierry Cuvelier pour ces informations et ces documents : http://www.thierry.new.fr

Légende des documents fournis par Thierry Cuvelier : en haut,  le cinéma Casino sur la gauche et à l'angle de la rue, le café A l'entracte !Célèbre café que l'on aperçoit sur le cliché du bas.

lien googleStreetView : on voit toujours ce qu'est devenu le café à l'angle, nommé L'Entractet et la façade du Casino mais personne ne remarque que c'est un ancien cinéma, toute trace sur la façade a disparu... Et à l'intérieur ?

Si vous avez des souvenirs de ce cinéma, contactez moi !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire