© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

samedi 24 décembre 2011

Louis Malle, un réalisateur à fleur de peau

Né le 30 octobre 1932 à Thumeries, au sud de la métropole lilloise, Louis Malle est un des plus grands réalisateurs français de la seconde moitié du XXème siècle. N'appartenant à aucun courant de la cinéphilie française, surant sur la Nouvelle Vague sans jamais en faire parti, Malle propose un cinéma qui lui est propre, sobre et intense à la fois. Né dans une grande famille d'industriel du Nord (sa famille est liée à la famille Béghin, bien connue pour les activités dans le sucre et la betterave sucrière), Louis Malle n'a cependant jamais tourné dans la région Nord-Pas-de-Calais, ni même, de mémoire, évoqué dans un de ses films. De mémoire, l'oeuvre du cinéaste n'est pas liée non plus aux grandes thématiques cinématographiques qui tournent autour de la région : la vie ouvrière, les classes sociales, une certaine misère urbaine,... par exemple.


Parmi ses oeuvres, signalons "Le Monde du silence" en 1955 co-réalisé avec Cousteau (Palme d'or au festival de Cannes et Oscar du meilleur film documentaire), "Ascenseur pour l'échafaud" en 1957 (Prix Louis Delluc), "Lacombe Lucien" en 1974, "Au revoir les enfants" en 1987 (César pour le meilleur film, meilleur réalisatreur et meilleur scenario) et "Milou en Mai" en 1989.

Filmographie complète :

L'ensemble de la carrière de Louis Malle se retrouve sur wikipédia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Malle
mais aussi sur le site internet consacré au réalisateur et mentionné ci-dessous.

Site internet :
http://louismalle.ice.spill.net/index2.php?lg=fr&dr=lm

Un blog consacré à "Au revoir les enfants" (mon film préféré de L. Malle) :
http://aurevoirlesenfants2009.blogspot.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire