© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

vendredi 1 juillet 2011

Le cinéma Bellevue de Lille




Sans conteste une façade emblématique de la Grand'Place de lille, la place du général de Gaulle, l'hôtel Bellevue, dont l'entrée est le rez de chaussée d'une grande surface nordiste spécialisée dans le livre et le multimédia, a été à une époque pas si lointaine un cinéma dans les années 60... Le cinéma tient son nom de l'ancien café, dénommé Bellevue qui était situé au même emplacement. L'architecte est le célèbre Lardillier, auteur connu de nombreux cinémas de la région pour le compte de la Société Lilloise des Spectacles qui dirige déjà le Capitole. C'est à partir de novembre 1947 qu'ouvre ce cinéma de 700 places. A cette époque, la salle est dirigée par Freddy Beaufort, chargé de la direction artistique, mais aussi messieurs Courtine et Ferraud, tous trois co-propriétaires. La direction est confiée à Max Pommerolle, ex-représentant de la MGM à Lille. Lors de l'inauguration, le film "Le mariage de Ramuntcho", film français en couleurs, est projeté. Sont conviés pour cette représentation inaugurale les artistes Mistinguett, Madeleine Robinson, André Dassary,... Il semble que la vocation de l'étalissement est également d'accueillir des spectacles de music-hall pour ainsi de démarquer de la concurrence.




Egalement dénommé Bellevue, cette salle, certainement unique, disposait ainsi d'une situation géographique exceptionnelle, même si, dans son proche périmètre, il y avait le Régent, rue de Béthune, l'Omnia, rue Esquermoise, etc...




Bien sur, je suis à la recherche de toutes les informations concernant ce cinéma, son personnel, sa date d'ouverture, de fermeture, etc...


2 commentaires:

  1. Le "Bellevue" : ce cinéma, relativement intimiste au point de vue de sa structure (coincé entre le Furet du Nord et l'hôtel Bellevue), a suivi les évolutions techniques tout en s'attachant à diffuser une filmographie de qualité...
    Lors de l'apparition du format 70mm et des écrans géants, il n'y avait à Lille que "Le Ritz" (précurseur en 1968/70), suivi par "Le Cinéac" (pour la diffusion de West Side Story) et beaucoup plus tard "Le Capitole" (pour la diffusion d'un "Monde Fou, Fou, Fou, Fou")...
    Le "Bellevue" s'est lancé dans ce format en diffusant "Play Time" de Jacques Tati en 1967 (je pense l'unique film diffusé en 70mm dans ce cinéma)...
    La date de fermeture du Bellevue ???... En 1979 j'ai pu aller voir "Alien" dans cette salle !....

    RépondreSupprimer
  2. NB : Excusez-moi ! pour le Ritz, je voulais dire "précurseur en 1958/60 et non en 1968/70"

    RépondreSupprimer