© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

lundi 27 juin 2011

Le Familial de La Sentinelle

Un grand merci à André Olivier qui m'a récemment contacté grâce à ce blog afin de relater l'existence de son cinéma de quartier, le Familal dans la commune de La Sentinelle.

Voici ses souvenirs et anecdotes, ainsi que les recherches qu'il a effectué pour perpétuer la mémoire de ce lieu de vie. Si vous avez d'autres infos sur ce cinéma, si vous apprtenez à la famille Dubois, gérante de l'ancienne salle, des documents, des cartes postales anciennes de cette rue où il se trouvait, je suis preneur, ainsi que M. André Olivier afin d'illustrer cet article.


Le Familial, véritable petite salle unique de quartier, se trouvait à l'angle de la rue Jean Carpezat et de la rue Emile Basly sur la commune de La Sentinelle, dans le Valenciennois. Notre ami André Olivier raconte qu'il y a eu vu un film américain se déroulant au Mexique intitulé « Les clameurs se sont tues », sorti en 1956 (d'ou l'affiche du film pour illustrer cet article à défaut d'avoir la photo de la salle de cinéma). A l'origine cette salle était appelée le cinéma "Rousseau" du nom de son premier propriétaire, puis à partir de 1949, il fut exploité sous le nom de cinéma Familial par Monsieur et Madame Raymond et Jacqueline Dubois jusqu'en 1975, année du décès de Monsieur Dubois. Jacqueline Dubois a poursuivi l'exploitation quelques années en embauchant un projectionniste jusque vers 1984, même si cette date est approximative... A sa fermeture Mme Dubois a travaillé en qualité d'ouvreuse au cinéma "Le colisée" de Valenciennes jusque sa retraite. Au moment de l'exploitation, M.Dubois se chargeait une fois par semaine de ramener les copies des distributeurs lillois pour quelques salles des communes voisines telles que Le Central à Hérin ou Le Poirier à Trith-Saint-Léger. Toutes ces salles sont aujourd'hui disparues, le Central d'Hérin est occupé par une société d'ambulances L'entrée du cinéma était constituée par une simple porte et un long couloir en briques. Le cinéma était en retrait à l'arrière d'un café également appelé café Rousseau par les gens du village.


Vous trouverez ci-dessous le lien Google StreetView montrant l'angle des deux rues. Vous remarquerez sur cette photo de rue, la petite épicerie "l'oranger". Cest précisément l'ancien café Rousseau derrière lequel se trouvait la salle de cinéma, en face de la poste, l'entrée est une porte simple à droite de l épicerie, au dessus de laquelle étaient accrochées, les affiches des films programmés.


http://maps.google.fr/maps?q=rue+Emile+Basly,+la+sentinelle&hl=fr&ll=50.35224,3.482352&spn=0,0.001714&gl=fr&t=h&z=19&layer=c&cbll=50.35224,3.482352&panoid=-N8Z_FE9sk1D_g9tAESB3Q&cbp=12,5.31,,0,1.13

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire