© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

lundi 11 octobre 2010

Quelques infos sur les cinémas de Harnes

Comme dans beaucoup de communes, on ne sait pas quand commence officiellement l'histoire du cinéma à Harnes. On sait, par tradition orale qu'il existait un premier cinéma, le Cinéma Cristal qui avait un procédé avec un miroir. Il était établi rue de la gare, probablement dans un café nommé Desgues. Avant la première guerre, il semble qu’il y est eu le cinéma des Familles dirigé par Dépret et situé Grande rue. Ce serait actuellement le garage Citroën et l’actuelle bâtiment à l’arrière du concessionnaire est l’ancien Cinéma des familles.


Après la première guerre mondiale a débuté l’aventure du cinéma de la Claivoyance. Un message a déjà été posté sur le blog concernant ce cinéma qui existe toujours (cinéma municipal J. Prévert). Ce cinéma faisait parti d’une coopérative. Dans le même grand bâtiment, outre la salle de cinéma on pouvait y trouver une boulangerie, un café, un moulin. La salle a ensuite été reprise par le grand groupe Bertrand.


Dans la cité 21, il y avait le Printania qui possédait un étage avec un vaste balcon et un café le juxtaposant. Il y avait un pianiste qui n’était autre que la femme du docteur Laigle.

Une autre salle de Harnes est le Novéac, en bas de la rue Virel. C’était d’abord un véritable centre caritatif, mais aussi et surtout, un patronage, qui accueillait dans une petit salle le cinéma du prêtre grâce à un appareil Pathé. C’était alors un moyen de prosélytisme. En 1936, le très entreprenant curé Wartelle décide de construire, avec notamment ses fonds personnels, un cercle pour messieurs. Il s’agit d’un bâtiment préfabriqué, avec un châssis métallique. Quelques mètres après ce cercle, il fait construire un grand bâtiment, sans étage pour faire cinéma et théâtre. Pour rentabiliser, il fait cinéma tous les dimanches. C’est un cinéma moderne qui recherche la qualité du son et de l’image. Il continue ses séances pendant la guerre. Pendant cette période, les trois salles sont remplies. Le Novéac est le premier a arrêter ces séances. La salle sert alors parfois de lieu de messe. Puis, c’est le Printania qui ferme et enfin l’Apollo. Ce dernier est donc réouvert par la municipalité qui en fait le cinéma Prévert, notamment pour les scolaires.

Légende des deux photos : Deux clichés du cinéma Printania, transformé depuis en salle de sports Ansart. Le second cliché pris d'un peu plus loin montre en partie ce que devait être la façade de ce cinéma, façade qui a donc, semble-t-il été scindé en deux afin de permettre le passage vers le terrain de sport à l'arrière.

2 commentaires:

  1. Bonjour, je viens de tomber tout à fait par hasard sur votre blog que je trouve génial pour les amateurs de cinéma ! C'est vraiment intéressant aussi de savoir comment ont évolué les salles et connaitre l'histoire du cinéma ! On ressent la passion qui vous anime ! Pour ma part j'ai pensé que ce site pourrait vous intéresser : www.justacote.com car il recense de nombreuses bonnes adresses de cinémas dans le Nord Pas de Calais, peut être en trouverez vous que vous ne connaissiez pas, ce qui m'étonnerait, mais sait-on jamais ! Je vous envoie le lien ci-dessous et vous souhaite une bonne continuation, merci pour ce beau partage de connaissances !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Un grand merci pour votre commentaire et vos encouragements qui font très plaisir à lire. N'hésitez pas à vous incrire parmi les membres de ce blog afin d'ensuivre la publication des messages et à glisser ce site parmi vos favoris. N'hésitez pas non plus à m'écrire directement afin que nous échangions des informations. Encore un grand merci, Bien à vous, Le rédacteur de ce blog.

    RépondreSupprimer