© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

mardi 6 juillet 2010

Le Studium de Douai

Situé au 1 bis rue de la Cloche dans le centre-ville de Douai, le cinéma Studium a appartenu au réseau Gheldof. En 1981, l'annuaire de la ville mentionne qu'il n'y a que deux salles de 628 et 81 places dans ce cinéma. Cinq ans plus tard, l'annuaire de 1986 mentionne cette fois quatre salles de 620, 222, 113 et 81 places.
En juillet 1997, l'intérieur de la salle est détruit. La façade subit un ravalement.
Les deux clichés proposés ont été réalisés lors de la réalisation de ces travaux. Remarquez sur le cliché du bas l'importance du terrain derrière la façade, l'emplacement du cinéma entièrement détruit.
L'image GoogleStreetView, dont le lien est ci-dessous, révèle que le bâtiment est devenu une habitation avec une agence d'intérim en façade.
Bien sur, si vous avez des infos sur cette salle, des souvenirs, des vieux tickets, des programmes, etc... Contactez moi à l'adresse mail : o.joos@voila.fr

1 commentaire:

  1. Un cinéma ou j'ai vu des films "dits" peu recommandable comme La colline a des yeux ou des Jess Franco. C'est là en tout cas que mon amour pour le Cinéma Bis est né.

    RépondreSupprimer