© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

samedi 26 juin 2010

Le cinéma Gambetta de Marles-les-Mines

Une façade encore intacte... C'est le cinéma Gambetta de Marles-les-Mines...

Peu de choses sont connues concernant ce cinéma à l'allure rétro...

Dans les années 50, c'est l'un des deux cinémas, avec le cinéma Variétés situé rue Jean Jaurès, de Marles-les-Mines.

Ce cinéma Gambatta est situé boulevard... Gambetta, pas très loin du cimetière de cette petite localité du bassin minier. Ces deux salles ont alors pour propriétaire unique M. Hercelle. Le Gambetta a une capacité de 742 places alors que le Variétés en propose 818.


Si vous avez des infos sur ces deux salles, date d'ouverture, de fermeture, si vous habitez dans la maison ou nous trouvons aujourd'hui les vestiges du Gambetta,... Si vous avez le moindre document, alors n'hésitez pas !!



Lien Google StreetView de ce cinéma Gambetta :

1 commentaire:

  1. ma grand mere tenait le café sophie.dans lequel le cinéma est enclavé. derrière l accès a la cabine se faisait par un escalier qui était dans la cour de ma grand mere.

    RépondreSupprimer