© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

lundi 3 mai 2010

Ciné-Soupe en Artois


Voici la reproduction d'un article publié le 28 avril 2010 dans La Vois du Nord "au féminin", et consacré au cinéma itinérant en Artois. Cette activité perpétue le cinéma itinérant qui, dans les années 50 et 60 parcourait les villages, essentiellement du Pas-de-Calais. Ces projections étaient, à l'époque, essentiellement proposées par des directeurs de cinémas qui, lorsque leur cinéma était fermé, proposait des séances dans les communes environnantes. On a ainsi par exemple des projections dans les environs de Wizernes grâce à la famille Rémond, déjà mentionnée sur ce blog, des séances de cinéma dans les environs d'aubigny-en-Artois grâce à Fortuné viart, directeur des Variétés d'Aubigny, ou des séances aussi près de Souchez, faites par la direction du cinéma de cette commune, etc... Dans les semaines à venir, un message sera publié sur cette micro-histoire du cinéma itinérant. Aujourd'hui, et c'est ce que nous propose cet article, l'association Ciné-soupe perpétue cette tradition...

" La métamorphose a eu lieu tôt dans la matinée. Un écran, des chaises... et la salle des fêtes a bientôt des allures de ciné de quartier. « On accueille toujours des séances scolaires en journée », assure Yves Bercez en amorçant la préparation de la soupe.

Pour la septième édition, l'association des Rencontres Audiovisuelles a rodé le principe. « Sa mission première est de diffuser des courts métrages et des productions animées en région », rappelle Céline Ader. Elle a donc concocté pour cette saison de Ciné Soupe une programmation de films courts choisis parmi les propositions reçues pour son Festival international.
La jeune passionnée se souvient d'une séance mémorable à Clarques (dans le Pas-de-Calais, près de Thérouanne). « Au bout du monde. Mais les spectateurs ont adoré et leurs lectures des films étaient vraiment inédites. On est rentrés à Lille heureux de ce partage. » Au rendez-vous de ce cinéma qui vient à soi, on trouve des connaisseurs, des enfants qui entraînent les parents, des mamies qui n'ont pas mis les pieds dans une salle obscure depuis vingt ans et trouvent « bizarres » ces « petits » films, rapporte Céline Ader.

La soupe délie les langues

À l'issue de la projection, ce petit monde se rencontre autour d'un bol de soupe. « Ça délie les langues », sourit la demoiselle. Yves Bercez réchauffe la soupe les spectateurs s'installent. Christelle, comme ses enfants, est fidèle à l'aventure. Cassandre, Alix et Judith, 12 ans, sortent en bande, même si leurs parents sont dans la salle. Théophile, 18 ans, « adore le court et le Ciné Soupe ». Pour Pauline qui l'accompagne, c'est une première. Elle passe un bac option audiovisuel cette année. « On a un film à présenter », assure-t-elle, prête à en prendre de la graine. Mais c'est l'heure. Présentation de séance par Céline Ader qui invite à la soupe ensuite. Puis noir...

Ciné Soupe, tél. 03 20 53 24 84, http://www.cinesoupe.com/

En complément, voici d'autres informations sur CinéSoupe : l'association organisatrice se nomme Rencontres Audiovisuelles.
Pour les fans de courts métrages, cette association possède sa salle permanente, L'Hybride au 18 rue Gosselet à Lille, ouvert du jeudi au samedi, et deux fois par mois le dimanche pour les rendez-vous jeune public.
Le lieu fonctionne par système d'adhésion. C'est à dire qu'après vous être acquittés de 4 euros à votre première venue, vous obtenez une carte d'adhésion mensuelle. Et vous pouvez ainsi profiter gratuitement durant un mois des projections, de l'exposition mensuelle, et autres rendez-vous du mois.

Je vous invite à découvrir la nouvelle saison placée sous le signe de l'enfance : http://www.lhybride.org

Autre association importante qui propose ce type de projections :

http://www.cineligue-npdc.org/

Vous avez des souvenirs de Ciné-Soupe, vous êtes un organisateur de Ciné-Soupe ou de Ciné ligue,... j'attends vos commentaires, remarques,etc...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire