© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

lundi 5 avril 2010

Le Ciné-Plouich de Marcq-en-Baroeul



Ce cinéma paroissial date de 1925 et peut recevoir 290 spectateurs. Son patronyme de Plouich provient du nom du lieu dit, le hameau Le Plouich aujourd'hui parfaitement intégré avec l'extension urbaine de la ville suite à l'industrialisation. Le « Ciné Le Plouich » a toujours été administré par la paroisse par l'Abbé Guermonprez puis par l'Abbé Vandamme. Comme les logements de cette rue, le cinéma est l'œuvre de James Schwoob, créateur de l'entreprise La Cotonnière de Fives, repris ensuite par Boussac. Schwoob a fait construire des maisons pour son personnel, ainsi qu'un cinéma. Les anciens du quartier se rappellent que les séances de projections étaient annoncées en chaire, au cours de la messe dominicale, avec parfois quelques quiproquos. Des titres faisaient sourire comme « Aujourd'hui dimanche, à 16 heures, au Cinéma Le Plouich, la femme que j'ai le plus aimé » ! La concurrence de la télévision fut rude et le cinéma dut fermer en 1976. En janvier 1981, la ville prit la décision de racheter la salle et de la réhabiliter. En 1983, elle reçoit le nom de salle Bourvil, juste retour au cinéma.
Les informations sont tirées notamment de la page 251 d'un ouvrage consacré à Marc-en-Baroeul à travers les noms de rues, de Patrick Ansar
Lien Google streetView pour aller voir ce qu'est devenu la Ciné-Plouich. On devine encore très bien l'ancienne fonction de cette salle et sa juxtaposition avec l'église montre bien le lien fort avec les autorités ecclésiastiques :
http://maps.google.fr/maps?hl=fr&q=rue+des+tisserands+marcq&ie=UTF8&hq=&hnear=Rue+des+Tisserands,+59700+Marcq-en-Baroeul,+Nord,+Nord-Pas-de-Calais&ll=50.658605,3.079805&spn=0.000474,0.001418&t=h&z=20&layer=c&cbll=50.65862,3.079698&panoid=5Cjgd_-4OLkXyqEHBFjc9g&cbp=12,55.13,,0,5

1 commentaire:

  1. Natif du plouich, je me souviens de cette salle de cinéma que j'ai fréquenté presque tous les dimanches après midi, j'étais enfant de choeur à l'Eglise St Louis dont la sacristie communiquait avec la salle de cinéma, la séance commençait après les vêpres vers 17h...

    RépondreSupprimer