© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

vendredi 22 janvier 2010

Le Gaumont-Palace de Valenciennes

La toute première salle de cinéma fixe de Valenciennes est le cinéma Gaumont-Palace, dénommé auparavant le Cinéma Populaire. L'initiative de cette salle revient à Louis Henri Joseph Bertolotti. Ancien exploitant d'un manège à chevaux de bois, Bertolotti rencontre le cinéma, peut-être dès 1899 lorsque, sur la Place Poterne, à Valenciennes, il assiste à une projection dans un cinéma forain : le cinéma Garnier, loge placée entre une friture et un jeu de massacre. Cette salle itinérante couvre alors un espace de vingt mètres sur dix. Comme de nombreuses villes de la région, et même en France, Valenciennes connait des représentations irrégulières, suivant les foires, ducasses et cinémas itinérants, comme la tournée de la société Pathé en juin 1907 à l'hippodrome de la ville ou l'arrivée du Cinématographe Américain, place d'Armes, en janvier 1908. Dès l'ouverture de sa salle, Louis Bertolotti veut en faire une salle confortable, spacieuse, pour une clientèle choisie. Le Palace se nomme d'abord le « Cinéma Populaire », 129 rue du Quesnoy. Il ouvre en janvier 1907. Mais aucune trace de cette ouverture n'a, pour l'instant, été trouvée dans les archives de la presse locale : « l'Impartial »ou « le Valenciennois ». Comme dans de nombreuses salles, le cinéma propose « de la musique appropriée à toutes les vues », mais il semble que ce soit un phonographe qui soit utilisé en synchronisation avec les images, ce qui devait être difficile; Dès le moindre sautillement de l'image ou du phonographe, on assiste alors à une désynchronisation des deux appareils, provoquant certainement l'incompréhension des spectateurs et, peut-être, après l'étonnement, une certaine hilarité. Les débuts du Cinéma Populaire sont difficiles. Les projections se déroulent dans l'arrière-salle d'un café : un bâtiment de 200 mètres carrés, souvent occupés par une société de gymnastique local. Les projections ont lieu entre deux séances d'entrainement des athlètes. On travaille aussi avec les moyens du bord : des draps noirs qui encadrent l'écran ont été loués à une société de pompes funèbres. Bertolotti fidélise sa clientèle : tombola, friandises, projection de films à épisodes...Toute la famille participe à la gestion de la salle, notamment Eugénie, caissière. Une seconde salle de cinéma ouvre à Valenciennes en 1907, rue des Récollets, initiée par la société Omnia, du groupe Pathé. L'Omnia valenciennois s'installe salle Carpeaux Le cinéma Populaire devient ensuite le Gaumont Palace afin de s'assurer des films en exclusivité de la firme à la marguerite face aux projections de la société au coq. Trois générations de Bertolotti, notamment Gérard Bertolotti vont se succéder à la tête de l'exploitation, qui ne va jamais déménager et qui va fermer ses portes en 1981.

Qu'est devenue la salle ? Si on regarde sur Google Map, Street View, on voit très bien la façade de ce cinéma, en espérant que le lien ci-dessous fonctionne. Mais de quand date cette photo sur street view ? La salle est-elle encore dans cet état ? Un lecteur de Valenciennes peut nous communiquer l'info, s'il la connait. La salle Pathé, rue des Recollets, est probablement devenue ensuite le cinéma des Arcades, situé au bout de cette rue, fermé en 2002, et devenue aujourd'hui un magasin Tati (ou en voie de l'être).

http://maps.google.fr/maps?hl=fr&q=129+rue+du+quesnoy+valenciennes&ie=UTF8&hq=&hnear=129+Rue+du+Quesnoy,+59300+Valenciennes,+Nord,+Nord-Pas-de-Calais&gl=fr&ei=vQZaS6fKGMjP4gaE0vDzBA&ved=0CA0Q8gEwAA&ll=50.355197,3.527969&spn=0.000503,0.001714&t=h&z=19&layer=c&cbll=50.355265,3.527878&panoid=T0AgVbWylomJhKWDO8CugA&cbp=12,122.77,,0,-17.5

Un autre lien, toujours sur GoogleMap StreetView, merci à Charles Zohiloff pour ce zoom sur l'entrée ou on distingue bien encore le nom Berlotti : http://maps.google.fr/maps?hl=fr&q=129+rue+du+quesnoy+valenciennes&ie=UTF8&hq=&hnear=129+Rue+du+Quesnoy,+59300+Valenciennes,+Nord,+Nord-Pas-de-Calais&gl=fr&ei=vQZaS6fKGMjP4gaE0vDzBA&ved=0CA0Q8gEwAA&t=h&layer=c&cbll=50.35519,3.527979&panoid=ndr33ahIPXv__T77wE8IWw&cbp=12,50.94,,0,0.78&ll=50.355259,3.527888&spn=0.000787,0.001668&z=19


De nombreuses informations de ce message proviennent d'un article provenant d'un hors-série de La Voix du Nord, publié en 2000.

Légende des photos :

- en haut, la façade du Palace, photo prise à la fin des années 70. Avec ce cliché, on peut retrouver ce cinéma sur GoogleMap. La salle n'a pas changé... pour l'instant.
- en bas : Louis Bertolotti, posant avec sa famille devant une affiche. On voit sa belle-fille Léontine, et ses petits-enfants, notamment Gérard Bertolotti, dernier exploitant du Palace, tenant la main à sa tante Eugénie.

5 commentaires:

  1. Bonjour,

    Je suis valenciennois et je vous confirme que le cinéma "Gaumont-Palace" est toujours debout mais malheureusement à l'état de ruine depuis bien trop longtemps maintenant. A ce jour, il est exactement dans le même état que sur Google Street View (la photo de Google Street View doit dater d'un an et demi je pense).

    Personnellement, j'aimerais que la mairie le reprenne pour en faire un cinéma d'essai et également pour sauvegarder ce lieu d'histoire et ainsi conserver cette magnifique façade Art Déco...

    Concernant le cinéma Pathé. Il ne me semble pas qu'il ait été remplacé par le cinéma "Les Arcades". D'ailleurs, la configuration des lieu ne semble pas du tout pareil. Voici une photo du cinéma Pathé : http://pagesperso-orange.fr/losanges.chiffres/Image/feldpoststation%2077%202.jpg

    Je pense qu'il a du être détruit durant le grand incendie de Valenciennes dans les années 40 (comme une bonne partie du centre ville malheureusement) car aucun bâtiment de la rue des Recollets ne ressemble à la photo que j'ai posté ci-dessus.

    Cordialement

    RépondreSupprimer
  2. Un grand merci pour vos commentaires et vos précisions. L'histoire du cinéma à Valenciennes se révéle, à chaque fois que je m'y intéresse, très passionnante et mériterait une fiche et un historique beaucoup plus long. Cela se concrétisera, j'espère, dans les semaines à venir. J'y travaille lentement, mais je suis prêt à recueillir vos témoignages et commentaires, vos précisions, souvenirs et documents.

    RépondreSupprimer
  3. A titre d'information, le maire de la ville de Valenciennes, Dominique Riquet confirme la conservation et la réhabilitation du Gaumont Palace. En voilà, une bonne nouvelle !

    Source : http://win1.valenciennes.fr/canal/webtv/accueil.asp?idvideo=4347

    RépondreSupprimer
  4. Dommage en 2016 il a été démoli !!!!

    RépondreSupprimer