© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

lundi 25 janvier 2010

Le cinéma des Poilus de Raimbeaucourt


Qui peut deviner que derrière la façade ce salon de coiffure se trouvait il y a de cela une quarantaine d'années une salle de cinéma ?
Cette salle de Raimbeaucourt, petite localité de 4.300 habitants, au nord de Roost-Warendin, pas loin de Leforest, était dirigée par M. Joseph Dhainaut jusqu'à la fermeture du cinéma au début des années 60. D'après l'inventaire des salles des années 50, cette salle, située rue Jules Ferry, se nommait le cinéma des Poilus, d'une capacité de 350 places. Deux hypothèses pour cette dénomination : soit cela provient d'un ancien exploitant qui a connu la première guerre mondiale, soit d'une ouverture de la salle juste après la Grande Guerre, et nommée ainsi en souvenir des soldats typiques de ce conflit. Le mystère reste entier ... A la lecture de l'inventaire des salles ayant obtenu l'autorisation de réouverture par l'occupant allemand en juillet 1940, la salle de Raimbeaucourt est bien nommé Ciné des poilus, et est déjà dirigée à l'époque par M. Dhainaut
On notera avec une pointe d'humour qu'il y a tout de même une certaine destinée dans l'existence de ce bâtiment qui est passé de cinéma des Poilus à salon de coiffure !!!
Toujours une question de poil...
Un grand merci à Dh RomS, lecteur de ce blog, pour la photo et pour les infos !! Un grand merci à lui ...

3 commentaires:

  1. Il s'agit bien du cinéma des Poilus et non "du".
    Dans les années 1958, les journaux annocent: salle Dhainaut. Celui-ci était entrepreneur de salles de spectacles.(vu dans le Ravet-anceau)
    Bernard Warin;

    RépondreSupprimer
  2. J'ai habité de l'autre coté du chemin tout début des années 50(petit bout de maison peinte en blanc que l'on distingue à peine) et ce salon de coifure été un bistro "chez Joseph", Michel Duquesne

    RépondreSupprimer
  3. j' ai oublié de vous dire que la maison que j'habitais été une épicerie "la CCPM" que mes parents tenaient. En face il y avait deux fermes ou j' allais jouer dont l'une appartenait à la famille blervacque je crois.
    Michel Duquesne

    RépondreSupprimer