© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

mardi 22 décembre 2009

A l'Apollo de Lens, on pouvait voir aussi des chanteurs...



La grande salle de l'Apollo n'a pas été qu'une simple salle de cinéma. De par sa capacité, 2 400 places, l'Apollo a reçut de grands spectacles de vedettes célèbres. On ne doute pas que ces spectacles ont du charmé le public venu en masse applaudir ces vedettes. Tout cela s'est terminé avec le fractionnement de l'Apollo en un petit complexe de 5 puis 6 salles.

A une date inconnue, Ray Ventura et ses collégiens. L'orchestre a certainement interprété « ça vaut mieux que d'attraper la scarlatine », un de leurs plus grands succès composé par le lensois André Hornez. Au vue de la photo ci-contre, la salle semble encore bien neuve. Rappellons que l'inauguration a lieu à la Pâques 1932. D'autres artistes sont venus à des dates pour l'instant inconnues : Sydney Bechet, Edith Piaf.

février 1938 : Joséphine Baker qui a, parait-il, été séduite par le jardin d'hiver et sa colonne dans l'appartement de M. Bertrand.

12 février 1952 : Tino Rossi
28 février 1952 : Yves Montand

29 janvier 1954 : Mouloudji

Décembre 1959, nouvelle visite de Tino Rossi

Le 14 octobre, puis une seconde fois en un peu plus d'un mois, le 30 novembre 1961, l'idole des jeunes : Johnny Hallyday, dans une grande salle de l'Apollo qui devait être chauffée à blanc par un public déchainé...
Plus sage, en novembre 1962 : Les Compagnons de la Chanson
Juin 1962 : Dalida

Mars 1963 : Richard Anthony
10 avril 1963 : retour de Johnny Hallyday
Juin 1963 : Darry Cowl

Février 1964 : Richard Anthony
11 mars 1964 : Claude François
13 octobre 1964 : Sylvie Vartan
Décembre 1964 : Adamo

Mars 1965 : France Gall
4 mai 1965 : retour de Claude François
25 mai 1965 : Eddy Mitchell
16 novembre 1965 : Adamo
29 décembre 1965 : Jacques Brel, un an avant l'annonce de sa dernière tournée

Mars 1966 : Fernand Reynaud
Décembre 1966 : Adamo

20 mars 1968 : Cloclo pour la troisième fois !!
Octobre 1968 : Enrico Macias

Février 1969 : Les Compagnons de la Chanson
Mars 1969 : Pierre Perret

13 octobre 1971 : François Mitterrand
28 octobre 1971 : Thierry Le Luron
8 décembre 1971 : Annie Cordy

1973 : Julien Clerc
Stone et Charden, puis C Jérome en novembre 1973

Le 25 novembre 1974, Johnny Hallyday pour la dernière fois à Lens avant sa tournée d'adieu, cette fois-ci au stade Bollaert en 2009.

Janvier 1975 : Serge Lama,
Cloclo revient à Lens une quatrième fois, le31 janvier 1975
et Georges Marchais le lendemain 1er février 1975.
Sardou se produit sur la scène de l'Apollo en décembre 1975.

En 1976, on peut voir Annie Cordy en février
Serge Lama en novembre 1976
Claude François en décembre 1976 pour la cinquième et dernière fois

Serge Lama à nouveau en novembre 1977
Coluche, toujours en novembre 1977

Pierre Perret en janvier 1979
une conférence du vulcanologue Haroun Tazieff en mars 1979
Yves Duteil en novembre 1979

La grande salle de l'Apollo a également accueilli des communions solennelles en mai 1963, juin 1964, juin 1968, juin 1970 et mai 1979.
Dans un extrait de La Voix du Nord d'août 2003, l'ancien directeur de l'Apollo Guy Masclef évoque les passages de ces artistes :
" Adamo est venu chanter ses premières chansons ici. J'ai vu des scènes incroyables, comme lors des concerts de Johnny. Des centaines de fans l'attendaient à la sortie, il fallait le sortir camouflé dans un drap. [...] Une fois, Claude François ne voulait pas arrêter ses répétitions. J'ai fait rentrer les spectateurs dans la salle, car, à l'extérieur, la gens poussaient et certains avaient des bébés. Il était un peu fâché, mis tout c'était arrangé. [...] Mireille Mathieu n'a pas pu venir et a annulé son concert pour partir à l'étranger "
Un autre article de La Voix du Nord, cette fois de févier 2008, évoque la patisserie Gallet, placée à côté de l'Apollo. La propriétaire, Mme Josiane Gallet évoque aussi le passage d'artistes dans le cinéma : "un soir, c'est vrai, je me suis endormie sur la musique de Johnny Hallyday qui donnait un concert. C'était génial. Je me rappelle également des cars, estampillés "Le Flèche noire" de Claude François, garés face à ma boutique."
En août 2007, Guy Masclef est à nouveau interrogé par La Voix du Nord : "Un gars comme Adamo, par exemple, restait une heure au bar àprès le concert pour discuter. D'autres préféraient communier avec le public. C'est le cas de Sacha Distel et ses longues séances d'autographes assis sur la scène. Certains, forte notoriété oblige, cherchaient plutôt à quitter la salle le plus discrètement possible. Claude François ne faisait transporter dans un sac, ni vu ni connu. "
Si vous avez des souvenirs des passages de ces artistes,n'hésitez pas, laissez un message, un souvenir, un moment fort,...

6 commentaires:

  1. Salut Olivier,
    J'y étais en octobre 1971 pour la visite de François Mitterand, futur candidat à l'election de 1975 : mon père était un fervant militant socialiste.
    J'y étais aussi pour ma communion en mai 1963.
    Mais j'y étais aussi tous les dimanches apres midi dans les années 60 pour assister à la séance de 17h00 avec ma bande de copains et copines.

    RépondreSupprimer
  2. Je recherche les différents passages d'Eddy Mitchell dans le Nord de la France
    Auriez-vous d'autres dates que celle du 25 mai 1965
    Merci
    EDDY MITCHELL'S CLUB
    Fondé en 1982
    c/o Jacques Assolen
    BP 543
    13492 Marseille Cedex 04
    eddymitchellsclub@yahoo.fr
    Agréé par Eddy Mitchell
    http://www.eddymitchellsclub.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais présent au concert d' avril 1974 à la Salle des Houillères de Bruay en Artois, bondée pour l' évènement et aux premières loge qui plus est à 3 m de la scène.
      Eddy a donné un concert impresionnant.
      Il y aura bientôt 40 ans, j'en avais 15 à l'époque.
      André

      Supprimer
  3. Bonjour Olivier,
    D'autres souvenirs : l'Apollo était aussi utilisée pour des représentations théâtrales. je me souviens y avoir vu joué "l'Avare" de Molière. Nous y étions allés avec notre professeur de Français du collège Michelet. Il me semble que c'était M. Christian Daubresse, ancien Conseiller Municipal de Lens.
    Il y a eu une autre star en 1960 : moi (lol). Dans ma classe de CE de l'école Jean Macé (que l'on appelait alors école du 12), notre instituteur avait créé une chorale et nous avions eu la chance d'exécuter des chants de Noël sur cette scène mythique.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, je viens de découvrir avec beaucoup d'émotion votre blog sur le cinéma Apollo de Lens. J'ai des souvenirs très précis, de l'ancienne salle. Vers 5 ans, quand mes parents donnés rendez-vous à mes grands parents pour le film, qu'eux était en bas et nous en haut parce que mes parents avaient pris une place au balcon!! pour voir mieux! à l'époque on nous plaçait. J'ai un souvenir plus particulier encore, toujours dans l'ancienne salle. C'était un jour ou l'entreprise de mon père avait organisé un arbre de Noël, dans le hall d'entrée, ( la salle des cent pas) il avait un immense sapin de Noël qui touchait presque la verrière que l'on découvre dans une de vos photos sur le site. " Recouverte ensuite à la séparation de la salle unique par un faux plafond". J'avais eu la chance avec mes parents d'être assis au premier rend de l'immense salle, à droite de la scène, en dessous de la jonction avec les "ailes" du Balcon, j'avais été impressionné par la salle majestueuse, car elle l'était...

    C'était la fête, les spectacles de clowns, de magiciens et de remise des cadeaux aux enfants appelés un par un à venir sur la scène les chercher, j'avait dû attendre l'ordre alphabétiques de mon nom " S " attente récompensé par une magnifique voiture déesse de couleur blanche, remise par le père Noël. Je me souviens aussi des séances de cinéma toujours pour Noël, films de Walt Disney, avec la projection dans le même après midi, de deux dessins animés et d'un film, un amour de Coccinelle. A l'époque on faisait des projections à thèmes comme ça pour les Fêtes, il fallait certainement rentabiliser cette grande salle...

    Pour la suite en grandissant je suis resté fidèle avec ma famille à ce cinéma. Toujours enfant presque ados je m'amusais avec les grands miroirs déformants qui nous amenaient dans la salle des cent pas, j'y achetais mon paquet de bonbon Treets. J'allais très souvent dans la grande salle voir les toutes dernières nouveautés. Plus tard encore je me souviens du dernier film que j'ai vu, avant de quitter la région définitivement, c'était Abysse. La salle était très confortable, plus confortable que certains complexes actuelles. Il y avait de la "place" sur les siéges, la projection était de qualité, le son était déjà en dolby stéréo. Bref je suis vraiment déçu qu'ont aient pas trouvé une solution pour garder l'Apollo. Une troisième vie aurait été mérité pour cette salle mythique.


    Merci encore pour votre site


    José

    RépondreSupprimer
  5. bonjour
    je suis en train de faire des recherches pour un deuxième livre de souvenirs
    dans le premier, j'y évoque ma communion solennelle
    maintenant, je recherche la date de passage d'Achille Zavatta
    ça devait être autour des années 60
    cordialement
    Bernard Pichardie
    http://chantsongs.centerblog.net/rub--en-vrac-.html

    RépondreSupprimer