© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

mercredi 21 octobre 2009

Le Royal Cinéma de Liévin

Au 220 rue Emile Zola, dans le quartier Vieux-Calonne de Liévin, entre un garage et une maison particulière, face à une église de style contemporain, est située la vaste bâtisse de l'ancien cinéma Royal.
C'est en 1928 que Guislain Tacquet achéte le terrain pour faire bâtir la salle du Royal, d'une surface de 1.200 mètre carré, avec un balcon.
En juillet 1940, la salle a toujours pour propriétaire M. Tacquet, présent lors du recensement des salles demandé par l'occupant nazi. Alors jugée en bon état, la salle peut alors acceuillir 350 spectateurs. Après guerre, c'est le gendre de Guislain Tacquet, André Lecoeuvre qui rénove le bâtiment pour une mise en conformité complète. L'activité de la salle assurait un petit emploi pour des habitants du quartier : ouvreuses, projectionnistes, vente de bonbons,...
Mais c'est avec la désaffection du public que le cinéma va cesser ses projections dans les années 70. La salle servira un moment pour la réception des enfants et sera chapelle provisoire jusqu'en 1980.
A l'occasion du centenaire du cinéma, la salle a fonctionné pour une représentation unique .
En août 1996, la salle est à vendre... Et aujourd'hui ? Cela fait quelques années que je ne suis plus passé devant...
Sources : recherches de l'auteur et un article de Jean-Marie Lequint paru dans LeLiévinois n°30 d'avril 1999. Bien sur, si vous avez fréquenté cette salle, si vous en avez un souvenir précis, si vous y avez travaillé, si vous avez un cliché de famille où on voit cette salle en arrière-plan, ou alors une carte postale, contactez-moi !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire