© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

lundi 7 septembre 2009

"Au théâtre Omnia"


« Au théâtre Omnia » est un poème de Max-Hilaire. Derrière ce pseudonyme se cache un chansonnier douaisien, compagnon d'humour de Paul Desmarets, précurseur de l'exploitation cinématographique à Douai et directeur de la première salle fixe de cette ville, l'Omnia. Cette ode au cinéma est parue dans le journal local, Le Journal de Douai le 8 février 1908, lors de l'ouverture de la salle qui occupe les locaux de l'ancien orphéon de la ville.
Ci joint, une photo de la façade de l'Omnia de Douai. Nous avons déjà évoqué cette salle et son illustre directeur, Paul Desmarets. Nous en reparlerons à nouveau très bientôt avec un message sur ce directeur qui a largement contribué au développement du cinéma dans la cité de Gayant...
Photo issue de la photothèque Augustin Boutique.

" Au théâtre Omnia

Il faut à la foule idolâtre
Les jeux du cirque et le théâtre
Au peuple épris de merveilleux
Des spectacles ingénieux
Par ou se révèle inventive
La moderne imaginative;
A la sceptique humanité
Un grain d'idéale beauté;
Il faut enfin séduire et plaire
A l'engouement du populaire...
Ainsi s'explique le succès
Enthousiaste et bien français
Du nouveau cinématographe
Qui n'a besoin d'autre épigraphe
Que ce simple mot « Omnia »
Succès que nul homme nia.
C'est dans cette salle où naguère
Florissait, joyeux et prospère,
Notre « Orphéon » si regretté,
Que la reine Electricité
Exerce aujourd'hui sa puissance,
Dans toute sa magnificence.
Jamais tableaux plus émouvants,
Plus variés et plus vivants,
N'excitèrent larmes et rire
D'une telle foule en délire :
Tragiques ou désopilants,
Tous les sujets les plus troublants
Défilent en pleine lumière
Pendant une soirée entière;
Et, détail non moins curieux,
Sans nulle fatigue des yeux.
C'est un spectacle de famille;
La mère y conduira sa fille,
Et dès que son petit garçon
A bien récité sa leçon,
Son cher papa, chaque semaine,
Au théâtre « Omnia » le mène.
Et, pour me résumer enfin,
J'entendis ce mot de la fin :
« Quel est votre avis, sans mystère ?
Vraiment, j'en suis épaté, frère ! »

Max - Hilaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire