© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

dimanche 26 juillet 2009

Les cinémas de Lys-lez-Lannoy

Trois cinémas existaient à Lys-les-Lannoy : l'Eden, le Carioca et le cinéma du patronage.

Le plus ancien cinéma de cette ville est le Carioca, nommé d'abord le « Trianon de la Justice ». Il a ouvert après 1920, et est situé au 131 de la rue Jules Guesde. Le premier directeur de ce cinéma est Monsieur Van Poucke. Après 1935, les nouveaux propriétaires sont Monsieur et Madame Cannoo. Ces derniers transforment le Trianon en une nouvelle salle moderne, adaptée à la technique du parlant, et un sol en pente pour profiter du grand écran. Les anciennes banquettes « à claquettes » sont remplacées par des rangée de fauteuils. De plus, afin de répondre aux normes de sécurité de plus en plus draconiennes, deux portes de secours sont ouvertes sur la rue Emile Zola. Afin de relancer le cinéma modernisé, les Cannoo débaptisent le « Trainon de la Justice » pour un plus joyeux « Carioca ». Cette appellation originale est la seule dans tout le Nord-Pas-de-Calais, alors qu'il y a pléthore de Familia, cinéma des familles, etc... Pourquoi ce nom si typique en provenance de Rio de Janeiro. Peut-être faut-il chercher la réponse dans l'ouverture d'un dancing dans le même bâtiment que le cinéma ? En effet, chaque dimanche après-midi, un nombre important de jeunes des environs venait suer sur la piste de danse du Carioca. Les séances de cinéma ont lieu le samedi et trois le dimanche, mais aussi parfois le jeudi. La salle unique pouvait recevoir 400 spectateurs. C'est en 1970 que le Carioca ferme définitivement ses portes. Il est aujourd'hui devenu un bâtiment d'habitation.

Le second cinéma de Lys-les-Lannoy est le Cinéma du Patronage, situé rue Echevin, dans la maison du Sacré-Coeur. Il est crée dans les années 30. Ne fonctionnant que le dimanche, il pouvait accueillir 250 personnes. Équipée d'une scène, la salle pouvait aussi recevoir des représentations théâtrales. La fermeture de la salle a lieu vers 1950.

L'Eden est l'ancienne salle des fêtes. Cette salle devient cinéma de 1947 à 1981. Elle est exploitée par M. et Mme Vanneste. L'établissement pouvait accueillir 700 spectateurs. Par un accord, l'Eden présentait le même spectacle que le Casino de Roubaix avec deux semaines de retard. A partir de 1981, l'Eden redevient une salle municipale dénommée... L'Eden.
L'Eden est visible sur google map a cette adresse : http://maps.google.fr/maps?q=eden%20de%20lys%20les%20lannoy&hl=fr&um=1&ie=UTF-8&sa=N&tab=il
Source : Ouvrage intitulé « Lys 1900 – 1999 »

1 commentaire:

  1. Bonjour, "Par un accord, l'Eden présentait le même spectacle que le Casino de Roubaix avec deux semaines de retard." Quelle sont vos sources s'il vous plait

    RépondreSupprimer