© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

mardi 12 mai 2009

Liste des cinémas forains



Cette liste partielle, bien sur à compléter, a été établie par la lecture des journaux locaux donnant bien souvent la liste des loges foraines présentes lors des foires et ducasses de notre région :

les cinématographe Camors, Collinet, Croissant, Pessé, Pechadre, Marrécaux, Sipprenay, Debruyne, Carmelli, Cloftulia, Duhem, Forestier, Fortuin, Grandsart, Klatt, Lhoest, Miloska, Montigny, Pessé, Potet, Puvellier, Renouvella, Seymar, Skrampson, , Soris-Hus, Squenante, Toussaint, Vernassier.
Mais nous trouvons aussi le Cinématographe français Leman, le Grand Panopticum électrique, le Miméographe.

Certains sont peu cités dans les foires régionales, quelques uns ne sont cités qu'une unique fois, alors que d’autres sont omni-présents, comme Camors, Pechadre ou Marrécaux. Les journaux ne mentionnent parfois que la simple présence d'un cinématographe, sans préciser le nom de la loge. Toutes ces loges ont eu pour mérite, bien souvent, d'avoir été la première séance de cinéma de bon nombre d'habitants de la région à l'époque. Ce cinéma forain, pendant près de dix ans, avant l'installation de salles fixes, a été la seule façon de voir du cinéma. Il a permis aux spectateurs de se familiariser avec les images animées.

Vous êtes bien sur vivement invité à compléter cette liste, donner le nom de nouvelles loges foraines ayant été présentes dans la région, trouver des documents sur ces loges, des listes de films présentés, ou même, mais la, je n'y crois pas trop, des photos de ces loges...
Prochainement, j'écrirais 1 ou 2 articles présentant dans le détail une loge en particulier, son itinéraire, les films qu'elles présentent, etc...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire