© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

jeudi 21 mai 2009

Cinéma Français de Montigny-en-Gohelle



Cette ancienne salle de cinéma est aujourd'hui situé derrière le café P.M.U. "Le Chanzy", au centre de Montigny, près de la base de loisirs du lac.
La salle appartenait à Ernest Larivière, probablement le frère de Germain Larivière, gérant du Caméo d'Hénin-Beaumont, rue Jules Guesde. Bien placé sur la route menant à la base de loisirs qui existait déjà dans les années 30, ce cinéma devait avoir une bonne fréquentation.
En janvier 1930, on sait que la salle est construite et couverte en dure. Elle comprend alors une vaste salle avec une galerie et un balcon, encore visible sur le cliché pris à la fin des années 90. Ce cinéma fonctionnait déjà alors que la grande salle montignynoise du Familia n'était pas encore construite. Il est ainsi mentionné comme unique salle lors du recensement de juillet 1940. Avant guerre, on sait que le parquet est en plancher et que la salle mesure 22 mêtres sur 9. L'appareil est alors de marque Pathé et le chauffage se fait à l'aide d'un poële. Il y a l'éclairage électrique. La sortie de la salle se fait pas trois portes de 2 mêtres de large, fermées apr de simples verrous. Il y a deux extincteurs : un dans la salle et un dans la cabine. Le cinéma peut alors contenir 350 spectateurs. En 1940, l'occupant juge la salle dans un état médiocre, et elle est en réparation depuis septembre 1939. En 1950, la salle fonctionne également, toujours dirigée par Larivière.
Lors de ma visite fin des années 90, l'intérieur de la salle était en mauvais état. Le rez-de-chaussée servait de garage, mais il y avait encore de nombreuses rangées de fauteuils sur le balcon (voir photo) et l'appareil était dans la cabine, mais il était impossible d'y accéder. Quelques mois plus tartd, retour vers cette salle munie d'une échelle, en compagnie de Philippe Tavernier, responsable régional du C.N.C. mais hélas, le projecteur avait disparu...
En 2009, cette salle est toujours debout alors que les projets pour la détruire existait déjà fin des années 90. Le toit est maintenant quasiment inexistant, les fauteuils semblent avoir disparu et la cabine de projection laisse un grand vide. Elle est devenu un refuge pour pigeons alors que le café "Le Chanzy" existe toujours.

8 commentaires:

  1. bonjour la salle va etre tranforme en 4 appartement je suis actuellement son proprietaire j ai des photos si vous voulez du cinema l abc de tourcoing helas ferme et de l espace lumiere d henin beaumont ferme aussi shannacsl@live.fr

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Je vous ai envoyé un mail sitôt votre messsage publié. Je ne sais pas si vous l'avez reçu, et si ce n'est pas le cas, merci de laisser un message ici. Je suis bien sur intéressé par ce que vous me proposez et si nous avons du mal à entrer ainsi en contact par le net, j'essaierais de venir vous rendre visite si cela ne vous dérange pas.
    Amicalement. Mail : o.joos@voila.fr

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour l'informations au sujet du cinéma lampaert qui était situé rue de la libération côté cabré et kowalkovski.je me souvient qu'en face il y avait un concessionnaire mobylette motobecane ce cinéma diffusé des vieilleries du genre western chevauchée fantastique la guerre des monde et aussi des Jerry Lewis bref que de souvenirs c'était vers 1965 1969 j'ai quitté la cité de la fosse 7 en 197o ça me rajeunit pas 59 ans aujourd'hui

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour l'informations au sujet du cinéma lampaert qui était situé rue de la libération côté cabré et kowalkovski.je me souvient qu'en face il y avait un concessionnaire mobylette motobecane ce cinéma diffusé des vieilleries du genre western chevauchée fantastique la guerre des monde et aussi des Jerry Lewis bref que de souvenirs c'était vers 1965 1969 j'ai quitté la cité de la fosse 7 en 197o ça me rajeunit pas 59 ans aujourd'hui

    RépondreSupprimer
  5. Je me souviens aussi du cinéma familiale des années 60-70 des vieux western spaghetti des films de karaté
    Je ne me souviens plus du nom de la gérante

    RépondreSupprimer
  6. Je me souviens aussi du cinéma familiale des années 60-70 des vieux western spaghetti des films de karaté
    Je ne me souviens plus du nom de la gérante

    RépondreSupprimer