© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

mardi 7 avril 2009

Eden de Noeux les Mines


Situé au 299 rue Nationale, sur la grande route à forte circulation, entre Arras et Béthune, l'Eden mesure 20 mètres de profondeur et à une largeur de 14 mètres d'après le recensement des salles opéré en juillet 1940 par les autorités d'occupation. Ce même document nous apprend que la salle peut alors acceuillir 800 spectateurs avec un balcon et que le propriétaire est Félix Suzanne, résidant au 174 rue Nationale et qu'il est également propriétaire d'un autre cinémade Noeux, le Cinéma Palais des Fêtes. Mobilisé, son épouse est la seule présente lors de ce recensement.

Avec toujours 800 places en 1960, la salle, devenue Eden-Palace ferme ses portes trente ans plus tard en 1981. Devenue alors un magasin de brocante -antiquités nommé Eden-Broc, le gérant a su conserver le charme de la salle en gardant intacte la façade, l'écran, le balcon, l'inscription en céramique au-dessus de la porte d'entrée,.. En 2009, l'Eden-Broc est fermé et la salle attend son devenir. En 1994, le dessinateur de bandes dessinées Frédéric Logez fait de cette salle le cadre de son aventure dans un album intitulé "Trois-Huit". La salle, visible en couverture, y appaait comme un pôle de vie, le lieu de détente des mineurs après la dure étreinte de leur journée de travail.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire