© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

lundi 23 février 2009

Cinéma Mastin de Courrières


Situé au 16 rue Massenet, au centre de Courrières, dans une rue perpendiculaire à la mairie, cet ancien cinéma a une dimension de 20.5m sur 8.5 m, soit une suface de 180 m2.
La salle a appartenu à Louis et Jean Mastin. Jean en était l'opérateur. M. Mastin aurait eu le cinéma en 1929. En juillet 1940, d'après la liste des salles fournie à l'occupant, la salle est dans un état médiocre. Elle peut alors contenir 450 spectateurs. La direction est alors tenue par Mastin - Finez, résidant rue Maurice Tilloy à Courrières. Il y avait deux projecteurs dans ce cinéma. L'un des deux serait aujourd'hui la propriété de M. Lefrère, ami du directeur du Crédit Agricole de Courrières.
En 1970, le cinéma est devenu le magasin de Mr Courcol (télévision, meubles....) et la salle s'est transformée en entrepôt.
Lors de la visite de la salle, effectuée à la fin des années 90, un véritable capharnaüm emplissait l'anciennesalle des secondes. L'écran était encore disposé au fond du cinéma, et l'ancienne salle de projection était devenue la cuisine de M. Courcol.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire