© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

mardi 22 juin 2010

Le Casino de Hautmont

Né en 1885 à Marcinelle en Belgique, Aimé Michel est venu s'installer en France à l'avènement du cinéma en tant que loisir de masse, entre 1920 et 30. Il partait à vélo, sacs de film sur le dos, projeter des films muets dans les villages avoisinants. Cela lui a permis de récolter les fonds nécessaires à la construction du cinéma Casino, rue Sainte-Anne à Hautmont. Cette salle a dû être construit dans les années 30. Il y avait un bar attenant comme dans beaucoup de cinémas à l'époque. Pendant la guerre, le cinéma fut réquisitionné par l'occupant pour distraire ses troupes. A la Libération, Aimé Michel rachête le cinéma de son concurrent : Le Kursaal, nom d'origine néerlandaise/allemande qui signifie "Lieu de loisirs"... le terme français est celui de ... casino ! Le Kursaal fut exproprié pour construire un pont supérieur à la ligne de chemin de fer. Le Casino était une grande salle moderne à l'époque, refaite complètement certainement en 1958 avec beaucoup de staff et de velours rouge. L'écran permettait le "Cinémascope". Le bar fut alors fermé. La salle comportait 750 places, avait un grand balcon et une avancée avec sièges plus confortables appelés "Les corbeilles". Les places du rez-de-chaussée avaient pour nom "les Parterres" et celles plus près de l'écran " les Réservées". Les plus grosses recettes furent "La vache et le prisonnier" avec Fernandel, "La Grande Vadrouille" avec De Funès et Bourvil, "Le Dernier Tango à Paris" avec Marlo Brando puis "Emmanuelle"... Dans les années 80, les maisons de films et leurs loueurs commencèrent à faire la pluie et le beau temps. Ils préféraient donner les priorités de passage au cinéma de Maubeuge "Le Paris". Il s'ensuivit le déclin lent et progressif des cinémas situés à la périphérie de Maubeuge, d'abord le Printania de Sous-le-Bois, le Club de Monplaisir (faubourg de Sous le Bois). Les "Variétés", situé également à Sous-le-Bois, est la propriété de la famille Camis. Suite au décès d'Aimé Michel, ce sont ses enfants qui reprennent le Casino. Ils durent leur légère survie grâce à l'arrivée des films "pornos". L'exploitation dura jusqu'en 1985. Puis la dernière gérante de la salle céda les murs pour une bouchée de pain à un brocanteur afin de s'en débarrasser vu les lourdes charges d'entretien et d'impôts fonciers. Aujourd'hui, Le Casino doit être détruit prochainement par la municipalité pour construire des appartements.

Un grand merci à Jean Michel, petit-fils d'Aimé Michel, fondateur de ce cinéma.

2 commentaires:

  1. J'espère que l'on aura la bonne idée de conserver cette magnifique enseigne !

    RépondreSupprimer
  2. bonsoir
    je suis heureux de retrouver des souvenir de mon enfance à hautmont
    cette salle de cinéma , était le seul divertissement à hautmont pour les ados de mon époque
    la derniére fois ou je suis allé voir un film remonte à l'année 1983 " le retour du jedeil"
    malheureusement , j'apprend que sa destruction est pour bientôt
    c'est dommage , que autre vie pour ce momnument célèbre d'hautmont
    je n'habite plus hautmont depuis 27 ans
    cordialement
    jean louis lacoche
    jean-louis.lacoche@orange.fr

    RépondreSupprimer