© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

samedi 31 octobre 2015

"Bruitte et Delemar, les champions de la réclame..."

"Avec Bruitte et Delemar, c'est de l'or en barre"... Quand on parle aux anciens exploitants de cinéma de leurs relations avec les maisons de location de films et situés à Lille, un nom revient dans les conversations : Bruitte et Delemar. Et avec cette société, c'est également un pan de leur propre histoire qui revient dans leur mémoire : les relations avec les agents lillois des maisons de location lors des retours et prises de bobines chaque vendredi, les allers et retour vers la capitale des Flandres quand, à l'époque,il n'y avait pas pléthore de routes comme aujourd'hui. Ce qui revient surtout lorsqu'on évoque cette société Bruitte et Delemar, c'est la force de leur slogans et annonces toujours dithyrambiques en tout genre. Bruitte et Delemar savait ancrer leur nom dans l'imaginaire de la profession d'exploitants. Ils ont également souvent placés leurs réclames dans les revues professionnelles dont vous trouverez un petit florilège ci dessous trouvés dans les revues de l'époque, avec en prime quelques pages d'un agenda de l'année 1952 offert aux exploitants... Enfin, mentionnons également que cette société s'est aussi lancée dans la production d'oeuvre 100% régionales avec deux productions pour l'artiste Simons, à la fois acteur et réalisateur et qui ont déjà été évoquées sur ce blog : Le Fraudeur et le Mystère du 421. Deux films, les deux seuls de Simons... et les deux œuvres uniques de Bruitte et Delemar en tant que producteur. L'histoire de cette société reste à faire. Si un descendant de cette société me lit, si des anciens exploitants ont des anecdotes, des anciens employés de cette société me lisent, je suis tout ouïe pour écouter et retranscrire cette histoire de Bruitte et Delemar qui mérite d'être sauvegardé !  










vendredi 30 octobre 2015

Le Rex de Roye

L'ami Jean-Marie Prévost nous présente une grande salle de cinéma de la ville de Roye dans la Somme : le cinéma Rex...





Ce cinéma apparaît en 1950.Il est située boulevard du Nord à Roye et possède 540 places en 1950, puis il passe à 575 places vers 1960. Il est exploité par Francis Klopp en 1950, puis par Roger Carpentier vers 1963 et en 1970 c'est M Leclerc qui le dirige. Il ferme au début des années 1980 et deviendra une pizzeria puis une discothèque et restaurant comme le montre la seconde photo.
Ce cinéma possédait un café attenant à la salle. Une particularité sur le matériel de cabine : il possédait des appareils 35mm de marque anglaise Type Kalee 2 avec lanterne de marque française de marque Fersing type VF50.Vers 1974, un des deux appareils ayant cessé de fonctionner, ils sont remplacés par 2 appareils 35mm Microtechnica. Ces appareils venaient du cinéma Lumière de Boulogne-sur-Mer, une salle aujourd'hui détruite. Le Rex avait un écran de 9 mètres de base. La chaîne sonore était de marque Phillips ampli à lampes de type 2788 avec hauts parleurs de scène de la même marque.

La fiche sur ce cinéma de l'excellent site de Laurent Comar : 




mercredi 28 octobre 2015

Christophe Rossignon, un grand producteur du Nord !

Ce mercredi, alors que sa dernière production sort sur les écrans le 4 novembre prochain : "En mai, fais ce qu'il te plait" (déjà évoqué sur ce blog), La Voix du Nord consacre un long portrait à une figure régionale du cinéma, le producteur Christophe Rossignon, né à Ohain dans l'avesnois.

Christophe Rossignon, tel qu'en lui-même : simplicité et efficacité.
Photo issue de la Voix du Nord, Photographe Thomas Lo Presti
Le lien vers cet excellent entretien réalisé par Philippe Lagouche :
http://cine.blogs.lavoixdunord.fr/archive/2015/10/27/christophe-rossignon-producteur-ambitieux-et-genereux-14310.html


Un excellent article sur le compositeur roubaisien Pierre Jansen



La Voix du Nord a consacré un excellent article sur le compositeur de musique de films Pierre Jansen, décédé à l'âge de 85 ans en août 2015. "Que la bête meure", "Le Boucher", Jansen est le compositeur attitré des films de Claude Chabrol.

Voici le lien vers cet article :
http://www.lavoixdunord.fr/region/le-jour-ou-jansen-rencontre-chabrol-ia24b58797n3123414


lundi 26 octobre 2015

Les cinémas de Vieux-Condé

L'ami Jean-Marie Prévost nous donne des informations historiques concernant les deux salles de cette ville de 10.000 habitants dans l'arrondissement de Valenciennes. 

Le cinéma Familia est situé au 21 rue Gambetta. Depuis, il a été transformé en salle de spectacles. Il possédait 400 places. En 1950 c'est Mme (ou Melle ?) Sireuil et Mr Descamps qui gèrent ce cinéma. Puis, vers 1960, c'est toujours Mme (ou Melle ?) Sireuil et Mr Descarpentries qui s'en occupent. La date de fermeture est malheureusement inconnue...
Ce bâtiment est devenu aujourd'hui l'Espace Boris Vian. 
Voici un article de La Voix du Nord du 29 mai 2014, signé par Dominique Wibaut et qui lui est consacré : 



Un autre cinéma fait son apparition à Vieux-Condé entre 1950 et 1960 : le Caméo situé au 7 place de la République. Il possédait 550 places et était géré par le circuit de cinéma de Mr Charles Lahaye et Mme veuve Huart. Ces exploitants avaient aussi les cinémas Américain et Apollo à Wingles, les Varietes à Pont-à-Vendin, le Rio à Annay-sous-Lens, puis, dans les années 80, ils exploiteront le complexe Sully à Béthune jusqu'à sa fermeture.


Cette photo ci-dessous est le seul bâtiment trouvé, place de la République, sur Google Map et ressemblant à un cinéma. Nous sommes à la recherche de photos de ces cinémas (comme de tous les autres d'ailleurs...).Si vous êtes également de la famille de Mme Sireuil, Mr Descamps et de tous ceux nommés dans ce message ou les autres, nous recherchons des documents et informations...

samedi 24 octobre 2015

Le magazine Aujourd'hui en France parle du cinéma dans le Nord !!

Le supplément magazine du quotidien Le Parisien - Aujourd'hui en France fait un dossier sur le Nord au Cinéma !! Les tournages, les films emblématiques du Nord, les clichés,... Nous en reparlerons prochainement !! Ce magazine est en kiosque en ce moment... 


lundi 19 octobre 2015

Une expo en préparation sur les cinémas de Lillers

La municipalité de Lillers, le service culturel de Lillers, et le blog cinemasdunord préparent une grande exposition sur les cinémas de cette ville pour janvier 2016 ! Le Palace dirigé par Louis Pennequin, mais aussi le Cinéma des Familles de Mr Meyer et situé rue de Verdun et le cinéma du curé à la salle Sainte-Cécile de Victor Rault seront au cœur de cette rétrospective. 

Si vous possédez des informations, des renseignements, des documents, d'anciens tickets de cinéma, des cartes postales anciennes, des photographies (même si on voit l'un des trois cinémas en arrière-plan), tout cela nous intéresse... 
Si vous vous êtes rencontrés dans l'un de ces cinémas et que vous vous êtes mariés ensuite ou que vous n'avez vécu qu'un béguin sans suite, cela nous intéresse également, venez raconter votre souvenir de cinéma, votre première fois au cinéma, comme votre premier baiser échangé au cinéma...
Si vous êtes de la famille de l'un de ces trois hommes qui ont dirigé ces cinémas : les familles Pennequin, Rault et Meyer, cela nous intéresse également. Vous connaissez peut-être aussi des gens qui ont travaillé dans ces cinémas : projectionniste, ou au guichet, ou ouvreuse, ou vendeur de friandises... cela nous intéresse aussi...
Vous avez vécu, habité près de l'un de ses trois cinémas, vous avez peut-être aussi des anecdotes qui méritent d'être racontés, sauvegardés...
CONTACTEZ  NOUS !!!
Par mail : joosolivier@gmail.com 
ou au service culture de la ville de Lillers : m.devance@mairie-lillers.fr
Vous pouvez également vous rendre directement à l'ancien cinéma Palace qui accueille aujourd'hui le service patrimoine de la ville. Les documents y seront scannés et rendus immédiatement.

Le Palace sera au coeur de cette expo

dimanche 18 octobre 2015

Daniel Granval poursuit la publication de ses mémoires.



Peu à peu, lentement mais surement, Daniel Granval, babyboomer, cinéphile passionné et passionnant, ancien responsable de la programmation du Flandria de Bailleul, manitou du Club Cinéma de Merville,... publie ses mémoires cinéphiliques sur son blog avec sa verve et son franc parler que tout le monde reconnait. Quelques chapitres ont déjà été relaté sur ce blog... Petites piqûres de rappel et liens vers les nouveaux...
N'hésitez pas à découvrir une tranche de vie d'un passionné de cinéma...
Voici les liens afin de découvrir et/ou redécouvrir ces souvenirs en 9 chapitres bien illustrés...

http://daniel.granval.over-blog.com/article-le-cinema-et-moi-chapitre-1-deux-fauteuils-un-strapontin-121751845.html
http://daniel.granval.over-blog.com/article-le-cinema-et-moi-ch-2-122598461.html
http://daniel.granval.over-blog.com/2014/05/le-cinema-et-moi-chapitre-2-requiem-pour-un-cinema.html
http://daniel.granval.over-blog.com/2014/08/le-cinema-et-moi-chapitre-4-premiere-seance-a-lille.html
http://daniel.granval.over-blog.com/2014/09/le-cinema-et-moi-ch-5-la-periode-militaire.html
http://daniel.granval.over-blog.com/2014/11/le-cinema-et-moi-ch-6-le-pourboire-est-le-salaire-de-l-ouvreuse.html
http://daniel.granval.over-blog.com/2015/01/le-cinema-et-moi-ch-7-no-trespassing.html
http://daniel.granval.over-blog.com/2015/07/le-cinema-et-moi-ch-8-embrouille-avec-l-artiste.html
http://daniel.granval.over-blog.com/2015/10/le-cinema-et-moi-ch-9-le-club-cinema.html


jeudi 15 octobre 2015

Le cinéma Variétés de Aubigny-en-Artois

Peu à peu, le temps efface les souvenirs du cinéma Variétés de Aubigny-en-Artois. 
Petite ville sur l'axe Arras / Saint-Pol-sur-Ternoise, Aubigny subit la périurbanisation de son territoire et devient une ville-dortoir. Petit bourg rural, c'était "LA ville" comme on disait jusqu'aux années 70 quand les paysans et agriculteurs des campagnes environnantes devaient se rendre vers la localité importante toute proche pour y trouver la banque, la Poste, un vétérinaire, quelques commerces et, le marché hebdomadaire... Peu à peu, les activités économiques ont muté, la population a évolué, et les commerces comme les services publics ont accompagné ces changements. Comme la boucherie du coin, l'épicerie ou la mercerie, le cinéma implanté à Aubigny depuis des décennies a décliné puis a fermé ses portes. Il a déserté les petits villes. La salle a été abandonnée pour finalement être détruite. A sa place... un parking et un agrandissement de la Poste toute proche. Les souvenirs de ce cinéma disparaissent. Son illustre exploitant qui s'est ensuite installé à Bray-Dunes pour y vivre sa retraite, Fortuné Viart est décédé en décembre 2009. Cela faisait déjà des années que le salle avait été rasée. 
Si des lecteurs ont des souvenirs de ce cinéma, des anecdotes, des documents, pas de souci, ce blog leur ouvre les portes !! Des historiens amateurs et érudits locaux de Aubigny s'ils ont des connaissances sur Aubigny et ce cinéma, je suis à eux... 

Ci-dessous, deux photos, la première une carte postale ancienne dénichée par Bernard Warin. La seconde est une vue Google StreetView du même endroit de nos jours. 




Cette salle a déjà fait l'objet de deux fiches dont voici les liens :
 http://cinemasdunord.blogspot.fr/2009/02/les-varietes-daubigny-en-artois.html
 Hommage aussi à son illustre propriétaire, Fortuné Viart :
 http://cinemasdunord.blogspot.fr/2010/08/hommage-fortune-alcideviart.html


dimanche 11 octobre 2015

Le douaisien Georges Demeny à l'honneur dans La Voix du Nord



Ce dimanche, le douaisien et précurseur du cinéma Georges Demenÿ est à l'honneur dans un article d'une page dans la Voix du Nord ! Ce sont ces travaux sur la décomposition du mouvement qui ont failli faire de ce scientifique le véritable inventeur du cinéma... mais les frères Lumière l'ont devancé en développant l'idée de l enregistrement et de la projection de ces images sur un écran...
A lire :
http://www.lavoixdunord.fr/culture-loisirs/georges-demeny-ce-douaisien-qui-avait-invente-le-cinema-ia0b0n3059997


vendredi 9 octobre 2015

Un nouveau document sur le Palace de Lillers...

L'ami Bernard Warin nous propose un nouveau document sur le Palace de Lillers.
Trouvé sur un site de vente en ligne de vieux papiers, cartes postales anciennes et autres, ce document est - d'après ce site marchand et son vendeur - une reproduction format photo / carte postale de la publicité que l'on pouvait trouver sur l'écran du cinéma lillerois. Preuve à l'appui, au recto de ce cliché, on trouve tapé à la machine à écrire le nom du cinéma ainsi que le tampon de l'agence photographique qui a réalisé ce cliché et cette composition publicitaire. Il est bien sur à signaler que ce type de documents est extrêmement rare (ce qui explique certainement le prix prohibitif qu'en propose le vendeur... et l'intérêt qu'aurait une Cinémathèque régionale de se le procurer).
Un texte a déjà été publié sur ce blog rappelant l'ambiance d'une salle de cinéma, l'impatience du public qui s'installe en attendant le début de la séance. Certains souvenirs de spectateurs rappellent les moments passés à regarder le panneau publicitaire des commerçants locaux, en attendant que ce panneau se repli afin de laisser place aux premières images des bandes annonces ou des publicités. C'était surtout l'occasion aux commerçants, aux magasins, aux producteurs locaux de faire découvrir leurs produits, de donner leurs adresses avec des typographies variées, des dessins... On sait également que c'est en vendant ce type de déroulants publicitaires, ainsi qu'en vendant des murs peints publicitaires qu'un jeune valenciennois, Jean Mineur a débuté dans les années 20...
Pour retrouver l'ambiance d'une salle de cinéma : 




jeudi 8 octobre 2015

Le cinéma Les Dianes de Compiègne


Voici un cinéma du département de l'Oise, nouveau venu avec le redécoupage territorial, dans la région du Grand Nord. Il s'agit de l'ancien cinéma Les Dianes, à Compiègne. Ce cinéma a d'abord été dénommé Le Nouveau Théâtre, construit en 1925 par l'architecte compiégnois Ernest Jouanne, également concepteur du monument aux morts de Fort-Mahon. A-t-il été dès le début un cinéma ? ou d'abord un théâtre... ? 
Ce Nouveau Théâtre devient en tout cas un multi-salles dans les années 80 avec un nouveau nom : Les Dianes. Ce  cinéma a fermé ses portes en 2005 pour devenir aujourd'hui un centre commercial pour une grande enseigne de produits culturels.
Vous avez des infos, des souvenirs, des documents... n'hésitez pas à me contacter...

Philippe Célérier a proposé d'autres vues de ce cinéma :








N'hésitez pas à vous rendre sur l'excellent blog de Philippe Célérier qui nous offre d'autres informations sur ce cinéma :
http://sallesdecinemas.blogspot.fr/2010/06/dianes-compiegne-60.html

Il existe aussi des articles de presse lors de la fermeture de ce cinéma :
http://www.leparisien.fr/compiegne-60200/compiegne-la-nouvelle-vie-du-cinema-les-dianes-03-07-2015-4916265.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.fr%2F
http://www.courrier-picard.fr/region/compiegne-vigilants-sur-le-cinema-du-centre-ia190b0n447569

mardi 6 octobre 2015

Une exposition cinéma à Liévin

Récemment, une exposition peinture - philatélie sur le thème du cinéma dans la région Nord-Pas-de-Calais s'est déroulée à Liévin, en collaboration avec la salle de l'Arc en Ciel.Le blog a très très modestement participé à cet événement, ainsi que notre ami Jean-Marie Prévost. 
Vous trouverez ci-dessous le lien vous permettant une petite visite virtuelle de cette exposition...

http://martinelannoy.centerblog.net/576-clap-de-fin-a-lievin

http://lesmosaiquesdemarite.eklablog.com/le-clap-de-lievin-exposition-installation-ce-lundi-a118781630


lundi 5 octobre 2015

L'Excelsior de Albert (80)

Voici trois photos d'un ancien cinéma d'Albert, dans la Somme. Il s'agit de l'Excelsior cinéma, situé au 5 rue Félix Faure et ayant une capacité de 370 places. Aujourd'hui, cette salle est devenu une salle municipal pour l'organisation de banquets, mariages... . La première photo est une vue Google StreetView, les deux autres en noir et blanc datent du milieu des années 90. L'ami Jean-Marie Prévost nous donne quelques renseignements sur ce cinéma : L'Excelsior est devenu ensuite le Carillon vers 1950. Madame Veuve Boutin en était la responsable. Celle-ci exploitait également le cinéma Casino de 782 places, 25 rue Jeanne d'Harcourt. Dix ans plus tard,en 1960, on retrouve cette dame toujours aux commandes des deux cinémas. La date de fermeture de ces deux cinémas est inconnue pour ces 2 cinémas.
L'excellentissime blog de Philippe Célérier a évoqué ce cinéma. Voici le lien : http://sallesdecinemas.blogspot.fr/2009/02/lexcelsior-albert-80.html

Si vous avez des infos sur ce cinéma, si vous êtes passionné d'histoire locale sur Albert, si vous avez fréquenté cette salle, n'hésitez pas à me contacter !!! 












vendredi 2 octobre 2015

Bienvenue à la Somme, l'Oise et l'Aisne...

D'ici quelques jours, le blog va s'enrichir de trois nouvelles rubriques : la Somme, l'Oise et l'Aisne !!! Bienvenue à ces nouveaux départements qui formeront avec le Nord et le Pas-de-Calais, notre nouvelle grande région !!! Je suis donc à la recherche de cinémas emblématiques de ces trois nouveaux départemeents et peu à peu, je stocke des infos qui viendront également enrichir ce blog !!! Je compte placer des liens vers les blogs partenaires, celui de Philippe Célérier ou celui de Laurent Comar et qui parleront mieux que moi de ces cinémas de ces régions !! Bien sur, Nord et Pas de Calais seront toujours autant traités !