© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

jeudi 26 juin 2014

Un nouveau cinéma dans la région !!

Alors que l'inauguration du Cinos de Berck approche, un autre complexe ouvre ses portes ! Un nouveau cinéma, c'est une grande et belle nouvelle. Couplé ce complexe avec une VRAIE Maison Régionale du Cinéma, une Cinémathèque régionale, ça aurait eu de la gueule !
C'est tout de même étonnant que l'on apprend l'ouverture de ce complexe le même jour que l'exil fiscal londonien du plus célèbre armentièrois (non, pas Line Renaud, l'autre...) et que ce même jour, cet exilé fait la promo tout azimut de la sortie DVD de sa dernière "oeuvre" afin de plumer un peu plus le gogo ch'ti dont les deniers iront un peu plus engraisser notre biloute chez la Perfide Albion...





Voici une série de liens vers des articles du grand quotidien régional pour évoquer cette ouverture dont nous reparlerons plus en détail dans les jours à venir... Un grand merci à Robert Mawet pour cette recherche de liens ! 







lundi 23 juin 2014

Document exceptionnel : l'intérieur du Studium de Douai

Voici un document très rare puisque issu d'une collection privée. Il s'agit d'une photo provenant de Aurélien Kmieckowiak qui m'a fait parvenir ce cliché. Il tient ce document d'un ami. Il a pris contact avec moi et propose ce document aux internautes ! Quand je dis qu'il existe encore des tas et des tas de documents inédits sur les cinémas de la région, ce cliché en est bien la preuve ! Encore merci à Aurélien de m'avoir fait parvenir cette photo !!
Pour éclairer la lanterne des lecteurs, il s'agit d'une photo de l'intérieur du cinéma Studium de Douai que nous avons déjà évoqué sur ce blog. Elle a été prise en octobre 1996. Le cinéma est alors en ruine, tombant en décrépitude avant sa destruction pour laisse place à un immeuble d'habitation ! On voit encore très bien les fauteuils, le plafond, l'écran où ce qu'il en reste...



vendredi 20 juin 2014

Le prochain Christian Carion en tournage !

Nord et cinéma font toujours bon ménage !
En ce moment même et pour encore quelques semaines, le cambrésien Christian Carion, réalisateur entre autre de "Joyeux Noel" et de "Une hirondelle a fait le printemps" a posé ses caméra dans le sud du Pas-de-Calais, à la limite avec le département de la Somme pour tourner une grande fresque historique sur l'Exode de mai-juin 1940. On retrouvera sur grand écran Mathilde Seigner, habituée des tournages dans le Pas-de-Calais après"La liste de mes envies", Olivier Gourmet,... et, comme à son habitude, des acteurs allemands et anglais pour camper des personnages de ses nationalités, ce qui avaient été fort apprécié et remarqué pour "Joyeux Noël".
Si vous pouvez assisté au tournage, si vous êtes figurants, si vous avez un avis à donner, n'hésitez pas, cela m'intéresse ... Bien sur, nous reparlerons de ce film !! 

Un réalisateur et son producteur, tous les deux fidèles au Nord-Pas-de-Calais :
de gauche à droite, le producteur Christophe Rossignon et le réalisateur Cjristian Carion


Lien internet vers un article de La voix du Nord sur ce tournage : 


(message perso, j'avoue que je ne suis pas très fan du titre... qui fleure bon la cour de récré où les proverbes de mamie, alors que le contexte historique de ce film ne s'y prête pas, face aux tourments de la guerre et de ces destins brisés ! Et ce d'autant plus qu'il existe un autre film français sorti en catimini en 1995 qui porte ce même titre... L'"originalité" dans le choix de ce titre porte uniquement sur le mois de l'action... On viendrais même à imaginer un film sur mai 69 où là, vraiment on pouvait faire ce qu'on voulait !)

Un des nombreux petits villages du sud de l'Artois qui servira de toile de fond à cette grande fresque
historique qui a marqué les gens du Nord de cette époque ! 

mercredi 11 juin 2014

Un document exceptionnel : façade du Cantin de Lens en 1952


Voici un document très rare, inédit puisqu'il provient d'archives privées, celles de Mr Robert Catteau, grand responsable de l'exploitation cinématographique dans les années 50 jusque fin 60 et dont le père, prénommé aussi Robert, était également dans le milieu du cinéma...
Il s'agit d'une photo de la façade du cinéma Cantin de Lens en 1952, avec à l'affiche "La flêche brisée", sorti en 1950 avec James Stewart. La photo, totalement inédite car dormant dans les cartons de Robert Catteau, nous montre un cinéma appartenant alors au réseau roubaisien Gheldorf. Le Cantin est alors le grand concurrent de l'Apollo, navire amiral de la flotte du réseau Bertrand. Le cliché nous montre un Cantin fatigué avec des fenêtres en triste état, une façade noircie (par le charbon ? pas la guerre et la Libération encore présente ? ) Une Citroën est garée face au cinéma...
Ce cliché montre qu'il existe encore des tas de documents insoupçonnés montrant une histoire du 7ème Art dans la région !
N'hésitez pas à cliquer sur la photo pour l'agrandir et mieux apprécier la qualité de ce cliché ! 

jeudi 5 juin 2014

Des festivités pour les 50 ans de "Week-end à Zuydcoote"

Honneur à nos soldats ! En juin, l'événement a été sur les côtes normandes. Mais les côtes du Nord et du Pas-de-Calais ont également terriblement souffert lors des années sombres de la seconde guerre mondiale. Témoignage d'un épisode tragique de ces années noires, l'opération Dynamo et le rembarquement du contingent anglais et de très nombreux soldats français enfermés dans la poche de Dunkerque. Un film met à l'honneur ces soldats perdus, en quête d'un bateau vers l'Angleterre : "Week-end à Zuydcoote". Cette année, en juin, Bray-Dunes met à l'honneur le film de guerre de Henri Verneuil qui a définitivement ancré Jean-Paul Belmondo parmi les grands acteurs français. En effet, il y a de cela 50 ans, le réalisateur posait ses caméras sur les lieux mêmes de la bataille, sur les plages du Nord alors que la guerre était alors encore dans toutes les mémoires ! Film célèbre montrant la détresse de soldats livrés à eux-mêmes, on ne peut résister aux déambulations de Bébel sur les routes et plages de la région dunkerquoise, croisant différents personnages qui ont tous comme point commun le choc de l'invasion allemande. Pour commémorer ce tournage d'un film mythique, un des films tournés dans le Nord parmi les plus connus par les français, une exposition, la projection du film, des reconstitutions, la présence de figurants, la publication d'un livre souvenirs sont inscrits dans le calendrier des festivités,... le tout chapeauté par le grand spécialiste de ce sujet : Bruno Pruvost ! Vous trouverez ci-dessous quelques informations sur les festivités à venir à Bray-Dunes, la commune de rattachement de Zuydcoote. Vous trouverez également des articles de presse paru dans le grand quotidien régional. Un grand moment d'histoire... mais aussi un grand moment de cinéma qui montre l'importance d'une Maison Régionale du Cinéma afin de sauvegarder cette mémoire ! 
L'ensemble de ces documents, et d'autres sont visibles sur la page facebook du comité réuni autour de Bruno Pruvost.
A vos calendriers et agendas pour retenir du 18 au 24 juin les événements liés à cette commémoration... malheureusement sans la présence de l'acteur principal ! 

Lien facebook sur l'anniversaire du film : https://www.facebook.com/weaz2014












lundi 2 juin 2014

L'actrice nordiste qui a la plus imposante filmographie est...

Elle est une icone dans ce genre de film, elle en est même devenue la personnification dans les années 70 et 80 avant d'opérer une reconversion à la radio. Elle est l'actrice originaire de la région ayant la filmographie la plus impressionnante à son actif avec près de 116 films inscrits sur son CV ! Et ce en quelques année, de 1977 jusqu'au milieu des années 80...
C'est une nordiste pur jus, fille d'un employé de banque et d'une représentante de commerce de Tourcoing.Il s'agit de Brigitte Vanmeerhaeghe, plus connu sous son pseudonyme de Brigitte Lahaie ! Loin de moi l'idée de faire un commentaire détaillé sur l'ensemble de son oeuvre, mais il est vrai que l'actrice nordiste est devenue, au fil de ses films, une icône de ce type de film... Certes, elle met peu en avant dans sa production son côté ch'ti... et à ma connaissance, on entend peu (ou pas) son accent du Nord...
Certes, la tourquennoise est surtout connue pour sa plastique, davantage que pour son jeu d'actrice, classique j'entends... Mais il est à souligner aussi que la jeune femme est également très connue pour des films "classiques". Elle fait une apparition dans "Diva" de J.J. Beinex, "Le bourgeois Gentilhomme" de R. Coggio en 1982... mais aussi dans de nombreuses séries B et de véritables nanars à la sauce Max Pécas comme "On se calme et on boit frais à Saint-Tropez" en 1987. Ayant parfaitement réussi sa reconversion, elle est aujourd'hui animatrice d'une grande station de radio et ne songe plus à une carrière au cinéma (d'ou cette fiche...)



Sa fiche wikipédia avec son impressionnante filmographie, que ce soit des films de genre classé X ou des œuvres plus commerciales : http://fr.wikipedia.org/wiki/Brigitte_Lahaie