© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

jeudi 24 octobre 2013

Amour, Mariage au Cinéma.... la suite

Le 31 janvier 2011, j'avais proposé sur ce blog un message présentant des extraits d'articles de La Voix du Nord racontant des anniversaire de mariage : 50 ans, 60 ans, etc... Ces articles présentent souvent des anecdotes où les mariés racontent leur rencontre... et devinez quoi ? Le cinéma arrive en tête du lieu de ces premiers émois amoureux ! Cela montre ainsi le lien qui unit les gens de la région (et d'ailleurs aussi) avec le cinéma, cela montre aussi que le cinéma est un lieu de rencontre, un lieu où les couples se forment (formaient ?), mais aussi cela donne une foule d'anecdotes pour le passionné d'histoire locale sur les habitudes des salles de cinéma, sur l'ambiance, etc...
Voici donc, les unes après les autres, des anecdotes trouvées dans la Voix du Nord et présentant le cinéma. J'ai retiré les noms de famille par commodité et anonymat... et j'ai placé mot à mot l'article du journal...
- à Lens: " Mais où Henriette et Nicolas se sont rencontrés ? Bien sur au cinéma à Lens en 1961 "Madame était assise deux rangs devant vous [NB : c'est le maire qui parle lors de son allocution]. Mais après l'entracte, Monsieur qui avait déjà un coup de coeur est venu la rejoindre pour s'asseoir à côté d'elle." Nicolas raconte la suite : " C'était la première approche. Malheureusement elle est ensuite partie deux semaines en vacances. Mais j'étais déterminé et à son retour, on s'est revus." Nicolas en revanche ne se souvient pas du film.
- Toujours à Lens : Julie et Ferdinand se sont rencontrés le 8 mars 1963 au cinéma l'Apollo de Lens. Ils résident aujourd'hui à Eleu-dit-Leauwette" (vdn du 27/09/13)
- à Méricourt : " C'est au cinéma le Printania que Alfréda et Léon se sont rencontrés. Leurs premiers regards se croisent en 1958. Léon avait déjà aperçu Alfréda à Drocourt chez sa grand-mère. "Alors, lorsque je l'ai revue, ce jour-là, dans la sale de cinéma, je l'ai reconnue, même dans le noir.", en sourit encore Léon. Et Alfréda ajoute, "j'avais 16 ans et demi et j'étais avec ma soeur. Je ne sortais jamais, c'était la première fois." A l'entracte, les premières paroles s'échangent et c'est un véritable coup de foudre. "
- à Watten : "En sortant de l'usine, Michel rencontre Annie et lui propose une sortie au cinéma. Annie accepte après accord de ses parents. "A l'époque, il fallait absolument l'accord des parents et être rentrée sitôt le cinéma terminé. Si on arrivait pas à l'heure, on était privée de sortie la semaine suivante."
- à Liévin : "Les jeunes mariés avaient fait connaissance quartier Riaumont, plus précisément au cinéma Casino. Jules était "placeur", un métier aujourd'hui disparu et il eut tôt fait de repérer cette jeune fille qui lui plût immédiatement. Gisèle ne devait plus jamais payer sa place mais elle se souvient à peu près du prix du ticket :"5 francs, je crois." 
- Pont-à-Vendin : Danièle et Daniel s'étaient rencontrés au cinéma à Pont-à-Vendin et se sont mariés en 1963"
- Noyelles-Godault : "Nous avons grandi ensemble dans l'insouciance d'une enfance ordinaire malgré la guerre, se souvient Gérard. Dès 14 ans, je fus commis d'office caissier de notre cinéma. Très vite, Odile et sa mère eurent leurs places réservées. Lors de chaque festivité paroissiale, nous étions enrôlés et avons appris à nous connaitre différemment."
- Sallaumines : ""Tout a démarré lors d'une séance de cinéma peu après la guerre, raconte Geneviève. Nous avions 15 ans. Je suis incapable de vous expliquer pourquoi mais le fait est que j'ai eu le coup de foudre pour lui." Roger poursuit : "Lors de cette sortie au cinéma, l'un de mes amis s'était assis près d'elle. J'ai alors tout fait pour me rapprocher le plus possible et ça a finalement fonctionné."

D'autres viendront se greffer sur ce message comme je l'ai fait pour le précédent...
Si vous avez des souvenirs, un témoignage à apporter, n'hésitez pas...

Voici le lien du premier message posté ici racontant des rencontres au cinéma :
http://cinemasdunord.blogspot.fr/2011/01/rencontre-amour-et-mariage-dans-un.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire